publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'alimentation de bébé : la diversification de l’alimentation

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. janvier 2017)

Si autrefois on préconisait la diversification alimentaire dès 3 mois, aujourd'hui la plupart des pédiatres conseillent de l'effectuer à 5-6 mois (mais pas plus tard).

En utilisant le lait 2e âge à partir de 5-6 mois, l'introduction d'une alimentation variée n'est pas urgente, et elle ne doit en aucun cas se substituer au lait. Jusqu'à 12 mois, celui-ci est indispensable à raison d'1/2 litre par jour.

La diversification alimentaire doit se faire très progressivement (pas plus d'un élément à la fois), sans jamais forcer l'enfant. L'idéal est de la commencer au 6ème mois.

A noter qu'il est important de donner un lait de suite à cet âge, car il est riche en calcium et surtout en fer (plus de la lait de vache). D'ailleurs, le lait de vache est conseillé assez tard, après la première année.

A partir de 5 ou 6 mois :

  • farines infantiles sans gluten. On commencera par une cuillère à café rase (soit 1 à 2 %) pour arriver progressivement à 10 % à 10-12 mois.
  • légumes verts. On mélange un légume en soupe ou petit pot avec le lait (un légume à la fois).
  • fruits (sauf les fruits rouges) seront ensuite donnés progressivement en compote ou en jus frais. Pas de fraise, ni fruit exotique type kiwi, avant l'âge de deux ans, recommandent beaucoup d'allergologues.
  • yaourts, et autres produits laitiers : vous pourrez varier en donnant des yaourts ou petits suisses, mais il est préférable de donner des laitages spécifiques bébé fabriqués à partir de lait de suite (2ème âge).

Le saviez-vous ? Les enfants en bas âge préfèrent les aliments qu’ils connaissent déjà à travers l’alimentation de leur mère pendant la grossesse !

A partir de 7 mois :

Viande et poisson, une fois par jour, à raison de 10 à 15 g au début. Les portions augmenteront progressivement, jusqu'à 25 g à 12 mois. Toutes les viandes sont possibles ; elles devront être cuites puis mixées. Le poisson, maigre, sera cuit à la vapeur ou à l'eau.

En pratique de six à sept mois : allaitement maternel ou biberon avec un lait deuxième âge de 240 ml d'eau (+ 8 mesures), le matin et à 16 heures et le soir un biberon de lait mélangé avec une soupe de légume ou petit pot. A midi : un repas mixé ou dilué dans un biberon.

A partir de 10 mois :

Les oeufs, cuits à la coque ou pochés, leur consommation sera limitée à un par semaine.

Mixés au début, les aliments seront ensuite écrasés, puis coupés en petits morceaux. Essayez autant que possible de varier les goûts, les consistances, les couleurs ; cette période de diversification est aussi celle des premières découvertes gustatives. Les petits pots font gagner beaucoup de temps et permettent de varier les menus en toute saison. Sachez que leur fabrication est contrôlée à tous les stades et assure un parfait équilibre nutritionnel (en particulier pas trop salé).

Enfin, pensez à faire boire l'enfant. L'eau reste sa boisson de choix (sans ajouter de sucre)

Pour les enfants présentant un risque d'allergie, la diversification alimentaire commencera plus tard, suivie par le médecin. Dans tous les cas, celui-ci reste le meilleur conseiller pour vous guider durant cette période de diversification.

En images : 14 chiffres surprenants sur les bébés

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Bébé ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Fausse route du nourrisson
> La diversification alimentaire réussie !, avec en particulier les conseils d'une sage-femme.
> Santé de bébé : êtes-vous une maman au top ?, avec en particulier un petit quiz.
> L'allergie alimentaire chez l'enfant.
> Mon bébé souffre de régurgitations.


publicité