publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'alimentation de bébé

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. septembre 2013)

© Jupiterimages/iStockphoto

Chaque bébé à la naissance est différent, aussi le meilleur moyen de satisfaire l'alimentation de bébé les premières semaines, est de le nourrir à la demande (quand il est nourrit au sein). Ainsi on ne réveillera jamais un bébé pour le nourrir. Il est cependant préférable de respecter un intervalle minimum de 2 heures 30 pour la digestion, au biberon. Au niveau de la quantité, il boira en général ce dont il aura besoin.

Parfois il finira son biberon, d'autres fois non ; dans tous les cas ne le forcez pas. Le meilleur moyen de savoir si un bébé a bien mangé est tout simplement de le regarder après la tétée ; un bébé qui s'endort calmement et dort au moins 2 heures 30 est un bébé satisfait.

Les premières semaines, il est normal qu'il ait faim la nuit, son corps ne renfermant pas les réserves énergétiques nécessaires pour rester à jeun 6 ou 8 heures.

Durant les trois premiers mois, un enfant bien nourri prendra en moyenne 150 à 200 grammes par semaine.

 

Allaitement

Le lait maternel est la meilleure alimentation au début de la vie pour bébé. La plupart des maternités préconisent aujourd'hui un allaitement précoce ; un bon démarrage est en effet essentiel. De plus cela permettra au bébé de se nourrir du colostrum, liquide produit les tous premiers jours après l' accouchement, extrêmement riche en protéines, sels minéraux et éléments immunitaires.

Si le bébé est exclusivement alimenté par allaitement, un supplément en, vitamine K est recommandé. Cette vitamine intervient dans la coagulation du sang. Cette supplémentation en vitamine K permet d'éviter la maladie hémorragique du nourrisson.

Quant à la fréquence des tétées, elles seront en moyenne au nombre de 8 à 10, les 15 premiers jours, au nombre de 7 de 15 à 30 jours, puis à 6.

A lire aussi nos dossiers :
> Pour que l'allaitement se passe bien !,
> Solutions aux petits tracas de l'allaitement,
> Mon enfant est allergique au lait,
> Quiz : pour un allaitement sans problème.

Le sevrage, qui a souvent lieu à la reprise du travail vers 3 mois, devra se faire progressivement, sur une période de 10 à 15 jours. Mais le mieux est certainement d'aller encore un peu au-delà. Avant 4 mois, le lait maternel sera remplacé par un lait 1er âge, puis vers 4-6 mois par un lait de suite (2e âge). On remplacera d'abord la tétée la moins abondante par un biberon de lait pendant 4 ou 5 jours, puis la seconde tétée, et ainsi de suite par palier de 4 ou 5 jours pour que l'enfant puisse s'habituer.


publicité