publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'allaitement : l'alimentation de la mère

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. février 2016)

On a tendance à l'oublier, mais l'allaitement induit une dépense d'énergie supplémentaire d'environ 500 calories par jour pour la mère. Une alimentation adaptée est donc indispensable pour subvenir aux besoins et garantir le bien-être de l'enfant - et de la mère !

Afin d'éviter certaines carences et les risques d'anémie, une mère qui allaite doit augmenter son apport en protéines et calcium. Un bon apport en vitamines est également essentiel. Si vous êtes végétalienne, vous devez recevoir un apport en vitamine B12.

Vous l'aurez compris : la période d'allaitement n'est pas le moment idéal pour commencer un régime. En plus, en utilisant les graisses accumulées pendant la grossesse, allaiter permet souvent de perdre du poids. Une mère allaitante doit donc veiller à une alimentation équilibrée et variée, riche en calcium.

L'alimentation de la mère qui allaite son bébé au sein doit notamment contenir :

  • fruits et légumes : au moins 5 par jour;
  • pains, produits céréaliers, pâtes, riz, pommes de terre : à chaque repas selon l'appétit;
  • fromages, yaourts, lait : 3 à 4 fois par jour;
  • viandes, oeufs, poissons : 1 à 2 fois par jour. Privilégiez les poissons dits gras (saumon, sardine, maquereau).

Il n'y a pas d'aliments interdits, mais certains sont à limiter, notamment :

  • les produits sucrés
  • le sel


En revanche, sont à proscrire : 

  • l'alcool (même les boissons faiblement alcoolisées comme le vin, la bière, le cidre...)
  • la cigarette 
  • autres substances nocives : avant de toute prise de médicament, demandez l'avis d'un médecin !

Sachez aussi que certains aliments (chou, ail...) donnent un goût particulier au lait, ce qui permet à votre bébé de s'habituer précocement à la variété des saveurs. 

Bon à savoir : certains aliments stimulent la lactation, par exemple :

  • la verveine,
  • le fenouil,
  • l'anis,
  • les lentilles... 

N'oubliez pas de boire suffisamment !

La soif se déclenche souvent quand l'enfant est au sein. Il est donc important de boire suffisamment lorsqu'on allaite.

Buvez selon vos besoins, sans attendre d'avoir soif : si vous ne buvez pas suffisamment, votre soif sera importante et vos urines peu abondantes et foncées. De l'eau, des tisanes, etc. sont idéales.

En revanche, comme pendant la grossesse, évitez (ou limitez la consommation) des boissons caféinées, tels que café, thé, coca, etc. 

Pour une alimentation riche en vitamines, privilégiez les aliments suivants :


A lire aussi : 
> L'alimentation de bébé
> Les aliments riches en calcium
> Cuisinez et faites le plein en vitamines !


publicité