publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'allaitement mixte : comment et quand ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. février 2016)

Le passage de l'allaitement maternel exclusif à l'allaitement mixte n'est pas toujours évident. Voici quelques conseils pratiques :

Lorsque le passage à un allaitement mixte se fait secondairement et que le bébé était exclusivement allaité au sein, pour faciliter la transition entre sein et biberon, il peut être utile de commencer par donner du lait maternel dans un biberon, pour que le nourrisson s'habitue de manière progressive à ce nouveau mode de nourrissage.

Dans certaines situations, le passage de l'un à l'autre s'effectue sans problème. Dans d'autres circonstances, cela peut s'avérer plus compliqué et peut nécessiter l'intervention d'une tierce personne. La maman devra également faire attention de ne pas avoir un engorgement qui peut évoluer en mastite par défaut de vidange de ses seins, si elle réduit trop vite la fréquence des mises au sein.

Quand commencer l'allaitement mixte ?

Plus l'allaitement maternel est exclusif et prolongé plus les bénéfices pour la mère et l'enfant sont nombreux. Il n'y a donc pas d'âge "idéal" pour commencer un allaitement mixte. Si la maman souhaite initier un allaitement mixte dès les premiers jours, il faut savoir que c'est envisageable mais trouver le bon équilibre entre la production lactée de la maman et les besoins du bébé peut être plus difficile.

C'est un choix que peut faire la maman à la reprise du travail en alternative avec un sevrage, par exemple en conservant une tétée le matin et le soir afin de prolonger son allaitement maternel.

Combien de tétées par jour conseiller dans l'allaitement mixte ?

Il faut savoir que plus le nombre de tétées est faible moins la production lactée sera stimulée. Il n'y a pas de recommandations spécifiques, la production lactée de la maman devrait s'adapter.

 

Problèmes lors de l'allaitement mixte

Il faut savoir que cette association de tétées au sein et au biberon peut favoriser certaines petites complications de l'allaitement maternel.

Des problèmes peuvent survenir dès les premiers jours de tétée, la prise en bouche du sein et de la tétine ne suivant pas le mêmes schéma le bébé peut éprouver quelques difficultés à passer de l'un à l'autre et rapidement mieux se débrouiller au biberon.

Crevasses, engorgements et mastites sont en conséquence plus couramment rencontrés lors de l'allaitement mixte. La prévention passe par une installation correcte du bébé au sein. Il est recommandé de prendre la position la plus agréable pour la maman, et qui facilite la succion du nourrisson.

N'hésitez pas à tester plusieurs positions pour savoir laquelle convient le mieux à vous et à votre bébé. La prise du sein et asymétrique et comprend le mamelon et une parte de l'aréole, le lèvre inférieur est retroussée. Il est préférable que la maman puisse disposer d'un tire lait pour l'aider à réguler sa production lactée en plus des mises au sein.

 

A lire aussi : 
> Le tire-lait : comment ça marche ?
> Solutions aux petits problèmes de l'allaitement 
> Quiz pour un allaitement sans problèmes
> L'alimentation de bébé
 


publicité