publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'allaitement : le sevrage

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. février 2016)

C'est un éternel débat et toutes les jeunes mères qui allaitent se posent la question : combien de temps faut-il allaiter ? Et surtout : quand et comment faut-il entamer le sevrage

Pour commencer, il faut souligner que la durée de l'allaitement est un choix personnel qui dépend de la façon dont votre bébé et vous-même vivez l’allaitement. Et de nombreux paramètres interviennent dans le fait d'arrêter. Pour les femmes qui travaillent, la reprise de l'activité professionnelle est souvent déterminante pour le choix du moment du sevrage.

A côté de cette décision, gardez en tête ce que préconisent les principales autorités sanitaires concernant la durée de l'allaitement et le sevrage :

> L'Organisation mondiale de la santé (OMS) conseille d’allaiter exclusivement au sein pendant les 6 premiers mois et d’introduire petit à petit,des bouillies, purées, etc. entre 6 et 24 mois, tout en maintenant des tétées fréquentes.

> La Haute autorité de santé (HAS) appuie ces recommandations en reconnaissant que "la poursuite de l’allaitement maternel exclusif pendant six mois permet un développement optimal des nourrissons et doit donc être encouragée." Et, "après l’âge de 6 mois, associé à une diversification alimentaire, l’allaitement ne présente que des avantages pour les nourrissons."

Comment se passe le sevrage ?

Quand vous sevrez bébé, prévoyez autant que possible un délai de sevrage suffisant, environ un petit mois. Attendez le moment propice pour vous deux et n’entamez pas cette nouvelle étape au moment de la percée d’une dent, d’un déménagement...

Le sevrage se fait progressivement, en décalant peu à peu les prises pour les amener doucement aux horaires souhaitées.

Commencez par remplacer une tétée par un biberon - celle de la mi-journée par exemple. Puis vous pouvez donner un biberon une fois sur deux entre deux tétées. Pour finir, vous pourrez conserver uniquement les tétées du matin et du soir, et pratiquer ainsi un sevrage partiel compatible avec la reprise de votre travail.

Pour arrêter définitivement l’allaitement, remplacez d'abord la tétée du soir, puis en tout dernier, celle du matin.

A chacune de ces étapes, ne forcez pas votre bébé à boire. S'il refuse le biberon, attendez quelques minutes avant de lui proposer à nouveau. Et s’il n’en veut vraiment pas, renouvelez l’opération quelques jours plus tard. Parfois, le papa ou une tierce personne l’aideront à distinguer le sein du biberon.

D'ailleurs, il arrive souvent que l'enfant qui découvre la tétine en caoutchouc préfère vite le biberon, ce qui peut accélérer le sevrage. D'autres bébés refuseront la tétine, peu habitués au contact du caoutchouc ; comme indiqué auparavant : il faut essayer plusieurs fois et... s'armer de patience

 

A lire nos dossiers :
> L'allaitement mixte
> La diversification alimentaire réussie !
> Soigner les fesses rouges de bébé
> Pour que l'allaitement se passe bien !


publicité