publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bébé est tombé de la table à langer, que faire ? : Que faire dans l’immédiat ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. avril 2015)

La gravité de la chute va d'abord dépendre de l'âge de votre enfant. Même si un tout-petit est apte à se retourner seul dès 4 à 6 mois, il se peut que la chute d'une table à langer se produise avant cet âge.

Jusqu'à 3 mois
Il n'y a pas à discuter : il faut emmener votre bébé aux urgences. A cet âge, les signes d'un état grave sont difficiles à observer. Seule une consultation hospitalière, avec le plus souvent la prescription d'un scanner, établira un diagnostic fiable.

Votre enfant a entre 4-6 mois et 1 an
C'est l'âge critique, l'âge du plus grand nombre de chutes. S'il est conscient, s'il pleure, il y a peu de risque que cela soit sérieux. Rassurez-vous, rassurez-le et attendez qu'il se calme. Tout au plus aurez-vous à panser ses bobos à l'âme et à la tête. En revanche, s'il ne se calme pas ou si certains signes vous paraissent anormaux, appelez votre médecin traitant ou le 15 (Samu).

- Si une bosse se forme sur le front, ce n'est pas grave. Paracétamol et câlins suffiront à le remettre de ses/vos émotions. En revanche, soyez vigilant si sa tête a heurté le côté ou l'arrière du crâne. Ces zones sont moins vascularisées et le risque de traumatisme est donc plus important. Dans ce cas, une consultation s'impose.

- Il est excessivement somnolent. Il n'est pas rare que le choc l'ait un peu « sonné ». De plus, si l'heure de la sieste ou du coucher est venue, ne considérez pas sa somnolence comme anormale. Laissez-le s'endormir tout en restant vigilant.

- Il vomit. Là aussi, il n'est pas incongru que votre bébé vomisse dans la demi-heure qui suit la chute. C'est une réaction normale après un choc. En revanche, s'il vomit plusieurs fois, emmenez-le aux urgences.

- Son oreille saigne. C'est souvent le signe d'une fracture de l'os autour de l'oreille interne. Il faut bien évidemment consulter sans attendre, car cela peut avoir des conséquences sur l'audition. Ce peut être aussi le signe de la formation d'un hématome sous-dural, entre le cerveau et la boîte crânienne. Dans ce cas, l'enfant doit être emmené immédiatement aux urgences.
D'autres signes doivent vous alerter : un comportement inhabituel, du mal à parler, des pupilles asymétriques, de la difficulté à bouger ses bras ou ses jambes, un réveil difficile... qui peuvent être révélateurs d'un traumatisme crânien.

Le plus ennuyeux, ce n'est pas la fracture, qui n'est pas grave en elle-même, mais la formation d'un hématome sous-dural, entre le crâne et le cerveau, qui, lui, peut avoir des conséquences neurologiques graves.


publicité