publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bébé est tombé de la table à langer, que faire ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. avril 2015)

Vous vous êtes retourné 3 petites secondes pour attraper son vêtement et, boum !, votre bébé tombe de sa table à langer...

Devant la peur qui vous submerge, vous imaginez le pire scénario. Pourtant, les chutes de bébés des tables à langer se terminent heureusement rarement mal.
Si seulement 150 à 200 cas par an sont répertoriés, cet accident n'arrive pas qu'aux autres.

Selon un rapport de l'Institut de veille sanitaire de 2009, 41% des chutes d'enfants à la maison impliquent le mobilier (lit, chaise, canapé, table et table à langer) et 80 % se terminent par une lésion à la tête. La majorité, par une belle bosse ! Les cas nécessitant une hospitalisation concernent moins d'un enfant sur dix et sont le plus souvent observés après une chute des bras d'un adulte et de lits superposés, bien plus que de tables à langer.

La faible hauteur relative des tables – environ 90 cm – n'est pas encore considérée comme une hauteur critique. Lorsque bébé tombe de la table à langer, même sur un sol dur, et malgré la frayeur et la culpabilité qui s'empare de tout parent, il faut essayer de rester calme. N'oubliez que votre enfant ressent aussi votre panique. Dans l'immédiat, transportez-le ailleurs en tenant sa tête fermement et observez quelques règles. « Il y a des âges et des signes qui rendent indispensables le recours aux urgences. En dehors de ces cas, le pansement des bobos et la surveillance parentale suffisent, » explique encore le Dr Julien Durigneux, neuropédiatre.


publicité