publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La crèche parentale ou halte garderie parentale : Les tarifs

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Les tarifs de la crèche parentale

Côté financement : la Caisse d'allocations familiales (CAF) et le Conseil général participent aux dépenses de fonctionnement de la crèche. Pour les parents, les tarifs se trouvent donc en partie diminués. Ces tarifs varient en fonction des revenus, du nombre d'enfants et du temps de participation des parents aux activités de la crèche.

Pour s'inscrire

Pour s'inscrire, il suffit de prendre contact avec la crèche parentale (ou la halte garderie parentale. Le mieux est de contacter la mairie pour avoir les coordonnées. On est accueilli par un parent qui explique le fonctionnement de la crèche, le rôle des parents, etc. Il est aussi possible d'avoir des informations auprès de l'Association des collectifs enfants parents professionnels (ACEPP).

Nos conseils

  • Cette solution est bien adaptée si vous avez du temps de libre, ou si vous travaillez à mi-temps, par exemple.
  • La crèche parentale est un bon moyen de prendre une part active aux décisions concernant l'organisation de la garde des enfants et le projet pédagogique.
  • Si vous avez le goût d'entreprendre et que vous aimez vous occuper d'enfants : vous pouvez même monter votre propre crèche, avec l'aide d'autres parents. Mieux vaut être prévenu : es démarches administratives sont assez importantes.

Le saviez-vous ? 14 chiffres surprenants sur les bébés

A lire aussi
> Quel mode de garde pour mon enfant ?
> Est-ce que je passe assez de temps avec mon enfant ?
> Les achats pour bébé : les indispensables
> La chambre de bébé : quel mobilier - et quelle déco ?
> Les vêtements de bébé : conseils pratiques

Sources : Caisse d'allocations familiales, Association des collectifs enfants parents professionnels.


publicité