publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La diversification alimentaire réussie ! : Bien se préparer

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (11. juin 2010)

Premiers conseils pour bien se préparer et réussir la diversification alimentaire :
> Attendez les vacances ou un week-end tranquille. Vous aurez ainsi tout votre temps pour l’habituer à ses nouveaux repas et vous à votre nouvelle organisation.

> Tâchez d’acquérir un robot mixeur/cuiseur très pratique. Il vous permettra de préparer des purées et des plats "maison".

> Prévoyez une cuillère souple en plastique ou en silicone (pour ne pas lui faire mal aux gencives, sensibles en cette période de sortie des dents), un bavoir et un gant de toilette à portée de main.

Au tout début, au lieu de débuter avec une cuillère, beaucoup de médecins proposent de commencer à mettre un peu de légumes mixés dans le biberon de lait. Exemple : chaque dose de 30 ml d’ eau associée à une mesure de lait deuxième âge, est remplacée par environ 30 à 50 mg de légumes mixés. Les quantités de légumes sont progressivement augmentées. On peut arriver ainsi deux semaines après le début de la diversification à un biberon de 150 ml d’eau + 5 mesures de lait + 100 g de légumes mixés.

Continuer le lait

Si vous continuez l’ allaitement, votre lait va naturellement évoluer pour s’adapter aux besoins nutritionnels de votre bébé. Mais si vous n’allaitez pas ou plus, ne lui donnez surtout pas de lait de vache (en bouteille ou en brique) à la fois pauvre en fer et en vitamines, et trop riche en protéines. Donnez du lait infantile 2ème âge.

La quantité de lait quotidienne prise par votre bébé va progressivement diminuer à mesure que les autres aliments seront introduits, mais jusqu’à deux ans, il aura toujours besoin de boire environ 500 ml de lait 2ème âge (« de suite ») par jour. Sur ses quatre repas quotidiens, vous lui donnerez deux tétées ou biberons de 240 ml de lait environ, le matin et le soir.

Commencer par les purées

C’est pour son déjeuner que vous commencerez à introduire de nouveaux aliments.

Nos conseils :
> Commencez directement par vos purées "maison". Vous pouvez aussi lui proposer des purées surgelées (sans sel).

> Privilégiez la cuisson à la vapeur autant que possible. C’est le mode de préparation idéal car c’est lui qui conserve le mieux toutes les vitamines.

> Ensuite, mixez bien les aliments jusqu’à ce que la texture de votre préparation soit presque liquide. Il ne doit rester aucun morceau !

> Si vous utilisez des petits pots, surtout ne rajoutez pas de sel dedans, même si en les goûtant cela vous paraît fade.

Limiter le sucré-salé

Même si cela vous semble fade, rassurez-vous, votre bébé ne perçoit pas les aliments de la même façon que nous. Votre bébé est en pleine période d’apprentissage du goût et il est préférable de ne pas lui donner trop tôt le goût du salé.

De la même façon, les enfants aimant naturellement le sucre, vous risqueriez de l’habituer à une alimentation trop orientée vers le sucré. Les fruits contiennent naturellement des sucres, il est inutile d’en rajouter. Autre raison de ne pas assaisonner vos préparations : les saveurs naturelles seront mieux intégrées dans son répertoire des goûts.

Avant six mois, ne rajoutez jamais non plus de matière grasse. Après, si vous le souhaitez, vous pouvez mélanger une noisette de beurre ou une cuillère à café d’huile végétale (olive, tournesol) dans le plat principal.


publicité