publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La diversification alimentaire réussie ! : Les premiers repas de bébé

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (11. juin 2010)

Pour son tout premier déjeuner, donnez-lui une petite portion de purée de 30 grammes environ (et enlevez 30 ml de lait). Puis au fur et à mesure des jours, vous augmenterez les quantités, 30 grammes par 30 grammes (tout en retirant l’équivalent en ml de lait) jusqu’à environ 100-150 grammes de légumes par repas.

Son déjeuner-type se composera d’une tétée ou d’un biberon d’environ 100-110 ml de lait et de plus ou moins 140 grammes de purée (ces quantités sont données à titre indicatif et varient selon les enfants).

Le choix des aliments

Avant tout par des légumes, les enfants ayant tendance à préférer le sucré, vous auriez plus de mal après à lui faire manger des aliments salés. Vous pouvez lui proposer au choix des purées de courgettes, haricots verts, poireaux, épinards, brocolis, carottes, pommes de terre. Les légumes au goût prononcé comme les tomates, le céleri ou les choux seront donnés plus tard.

Nos conseils :
> Introduisez les légumes un à un pour que votre bébé identifie leur saveur et la mémorise. Plus son palais sera sollicité aujourd’hui, plus sa sensibilité au goût aura de chances d’être développée plus tard. Jusqu’à environ l’âge de deux ans, votre bout de chou sera réceptif aux nouvelles saveurs et ce n’est qu’après qu’il refusera souvent de goûter ce qu’il ne connaît pas.

> Si vous allaitez votre enfant, il s’est donc habitué à votre lait légèrement sucré, et peut ne pas raffoler des légumes. Dans ce cas : commencez par lui proposer des légumes doux et "sucrés" telles que la betterave ou la carotte.

> Les légumes secs non mixés seront introduits beaucoup plus tard, après 18 mois.

> Côté produits laitiers, il faut préférer donner des laitages spécifiques bébé, c'est-à-dire des yaourts et petits suisses fabriqués à partir de lait de suite.

La préparation des fruits

Au goûter, donnez-lui le sein ou un biberon de lait d’environ 140 ml, menu à compléter de 100 grammes de fruits environ. Comme pour les légumes, ils se cuisent à la vapeur et se mixent. Proposez à votre bébé les fruits un à un avant d’associer deux saveurs. Il sera très certainement conquis par vos compotes à base de pommes, poires, pêches, abricot. Quelques mois plus tard : des fruits crus et écrasés.

Nos conseils :
> Faites lui découvrir quelques légumes puis quelques fruits mais pas plus d’une découverte par jour.

> Ne donnez pas de fraises, ni de fruits exotiques (kiwis) avant l’âge de deux ans, selon les recommandations de beaucoup d’allergologues.

La viande et le poisson

Vers sept-huit mois, lorsque votre bébé se sera déjà bien familiarisé avec les légumes et les fruits, vous pourrez commencer à lui mixer de la viande ou du poisson. Toutes les viandes peuvent lui être données, mais privilégiez quand même les viandes maigres comme le poulet, l'agneau, le veau ou le bœuf. Vous pouvez aussi varier ses repas avec du jambon sans couenne.

Tous les poissons peuvent également faire partie du menu mais là aussi préférez les poissons maigres : colin limande, sole, daurade, merlan, truite, bar, cabillaud, carrelet...

La quantité de viande sera de 10 grammes par jour (soit l’équivalent de 2 cuillères à café ou d’un demi-jaune d’œuf cuit). A un an, bébé en prendra 20 grammes par jour et vers deux-trois ans, il en mangera 30 grammes par jour.

Le temps des repas

Pour la majorité des bébés, et des mamans (!), la première bouchée est un moment de découverte et d’excitation. Tout au long des étapes que vous franchirez ensemble, soyez patiente et respectez son rythme de découverte.

Lorsque vous lui faites découvrir un nouveau légume, proposez lui le même menu pendant 3-4 jours de suite pour voir s’il aime ça, ne développe pas d’allergies, et constatez que son transit se fait bien.

Mais ne vous inquiétez pas, s’il refuse à un moment donné, une purée de courgettes, attendez quelques jours et cela passera tout seul. Bébé aussi a le droit de changer d’avis !


publicité