publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Dépister une surdité chez le nouveau-né : Le traitement

Publié par : Clémentine Fitaire (30. septembre 2011)

Devant toute surdité, il est important de donner une information claire et précise aux parents sur les choix éducatifs possibles pour leur enfant.

  • éducation en Langue des Signes LSF pure (gestuel et français écrit).
  • bilinguisme avec LSF (signes, français oral et écrit).

90% des enfants sourds naissent dans des familles d’entendants. Les parents désirent communiquer à l’oral avec leurs enfants, même si quelques signes sont toujours utilisés chez le jeune enfant pour favoriser la communication.

Le traitement nécessite la mise en place d'un appareillage et d'une prise en charge orthophonique.

Quel appareil ?

On peut le mettre en place dès l’âge de quatre à six mois. L’appareil ou la prothèse va permettre d’amplifier les sons. C’est-à-dire que, tout à coup, pour l’enfant, les bruits vont devenir signifiants. Ils vont prendre du sens.
En cas de surdité moyenne ou sévère, l'enfant percevra la parole, et découvrira sa propre voix. Si le diagnostic est effectué suffisamment tôt, et si l’enfant est appareillé suffisamment tôt, il pourra donc parler normalement. L’appareil doit être porté toute la journée et faire partie intégrante de l’enfant. Il s’agit d’un contour d’oreille.

Et, si, souvent, les personnes âgées ont du mal avec ce type d’appareil, les enfants le supportent d’autant mieux qu’ils découvrent tous les bruits, les sons, les paroles qui les entourent.

L’implant cochléaire :

En cas de gain insuffisant des prothèses auditives, on pourra proposer un implant cochléaire aux enfants dont les parents ont choisi une éducation auditive.

On place dans l’oreille interne lésée, des électrodes qui vont stimuler directement nerf auditif.

Il est composé de 2 parties :

  • La partie externe en contour d’oreille qui capte le son et le transforme grâce au processeur en signal électrique.
  • La partie interne avec un récepteur sous-cutané, et l’électrode mise en place dans la cochlée.

Il s’agit d’une intervention chirurgicale. La durée d’ hospitalisation excède rarement 2 jours.

La prise en charge orthophonique

Même appareillé, même avec un implant cochléaire, votre enfant va avoir besoin d’une rééducation intensive. Il va devoir apprendre à parler, à lire sur les lèvres et, éventuellement, à apprendre la langue des signes.

Toute cette éducation, à laquelle vous allez participer, relève du travail de l’orthophoniste. Cela fait partie du traitement. Il s’agit d’apprendre à votre enfant à utiliser au maximum ses capacités auditives, en s’aidant des mouvements du corps, des lèvres.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Bébé ou Un médecin vous répond !


publicité