publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Vaccin contre la gastro-entérite de bébé

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. mai 2015)

Après avoir été officiellement recommandé par les autorités publiques, depuis mai 2015, ce vaccin ne l'est plus ! La raison : le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a été alerté d'effets indisirables parfois graves liés à ce vacciin.

Ainsi, dans un communiqué datant de mai 2015, cette agence de santé indique : "La notification d’effets indésirables graves y compris ayant pu entraîner la mort, après la vaccination de nourrissons contre les infections à rotavirus, conduit le HCSP à reconsidérer sa position relative à cette vaccination". En effet, quelques mois auparavant, nos autorités sanitaires avaient été alertées par des cas d'invagination intestinale chez des bébés survenant quelques jours après cette vaccination.

Début 2015, l'Agence du médicament (ANSM), avait indiqué que des cas d'invagination intestinale aiguë avaient été observés, ayant même provoqué le décès de 2 nourrissons. A noter aussi que des nourrissons victimes de ce problème intestinal, ont dû être opérés en urgence (avec résection d'une partie de leur intestin).
Rappelons qu'un million de doses de ce vaccin avaient été administrées chez des enfants depuis sa commercialisation, et grâce à la pharmacovigilance assurée par l'Agence du médicament, ces problèmes ont été malheureusement identifiés...

Même si ce vaccin n'est plus officiellement recommandé, aujourd'hui, il reste toutefois autorisé à être vendu en pharmacie avec une prescription. L'administration de ce vaccin (par la bouche - il se boit) se fait chez le médecin. Le vaccin a un petit goût sucré. On ne doit jamais le donner mélangé à un liquide (jus d'orange, lait...), ou à un autre médicament. Il ne doit pas être donné si l'enfant souffre d'une gastro-entérite. Ce vaccin contre la gastro-entérite n'est absolument pas indiqué chez l'adulte. En fonction du type de vaccin (et du fabricant), ces vaccins s'administrent en deux ou trois fois (avec un intervalle de 4 semaines entre chaque administration).

Pour l'heure, il existe en France deux vaccins différents qui protègent contre les gastro-entérites à rotavirus (les plus courantes des gastros infectieuses). Ils se donnent chez le bébé.

A lire aussi : 
> La gastro-entérite chez bébé
> La gastro-entérite chez bébé : le vaccin est recommandé


publicité