publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le cancer et mon couple : le sexe, etc.

Publié par : rédaction Onmeda (13. octobre 2016)

Entre l’annonce du cancer et les traitements anti-cancéreux, le désir sexuel est mis à mal. Certains couples confrontés au cancer ont parfois peur d’avoir des relations sexuelles. Ce blocage est naturel, mais il est important de savoir que l’on peut généralement avoir une vie sexuelle active malgré le cancer.

Dans certains cas, des précautions doivent être prises afin que le couple puisse s’épanouir sexuellement. Le conjoint de la personne malade peut peiner à ressentir du désir sexuel pour cette dernière. Cela s’explique par le choc du diagnostic mais aussi par le fait que le conjoint se fait du souci pour la santé de cette dernière.

Parallèlement à cela, la libido de la personne malade n’est généralement plus ce qu’elle était. Trois facteurs sont responsables de la baisse de la libido chez une personne atteinte d’un cancer :

  • La maladie elle-même

Le cancer entraine de la fatigue, parfois des douleurs, des nausées, etc... Cela joue sur l’appétence sexuelle

Les cancers gynécologiques de la femme et celui de la prostate chez l’homme ont un impact direct sur la libido en raison des traitements et des éventuelles opérations.

  • Les traitements anti-cancéreux

Certains traitements, comme les chimiothérapies, ont des effets secondaires sur la vie sexuelle du malade. Cela peut se manifester par une perte de désir sexuel ainsi que par des problèmes d’érection ou d’éjaculation chez les hommes. Ces effets secondaires sont généralement temporaires mais peuvent, dans certains cas, durer longtemps.

Dans le cas d’un traitement par chimiothérapie, la femme malade est contrainte de prendre une contraception. Or, certaines pilules contraceptives peuvent entrainer une baisse de la libido. Il est important d’en parler à son oncologue et à son gynécologue.

  • Les raisons psychologiques

Le cancer a un impact sur le mental et le physique de la personne qui en est atteinte. Cette dernière peut avoir des complexes, une baisse de son estime d’elle-même, du mal à se sentir désirable. Tout cela influe sur le désir sexuel.

Entre frustration, sentiment de rejet ou d’incompréhension d’un côté et culpabilité de l’autre, les couples ont souvent du mal à aborder la question de la vie sexuelle et de l’épanouissement sexuel. Pourtant, en parler c’est déjà y remédier.

Certains traitements existent pour aider les couples à avoir une vie sexuelle épanouie malgré le cancer. Il convient d’en parler à son médecin afin qu’il évalue selon votre situation personnelle ce qui est le plus approprié. Rencontrer un sexologue peut également aider à débloquer la situation. Il pourra vous aider à vous exprimer en tant que couple et vous aider à surmonter les difficultés liées à la perte de désir sexuel.


publicité