publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La blépharoplastie : comment ça se passe ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

On peut ne plus pouvoir se voir avec... des poches sous les yeux ou des paupières supérieures tombantes, et alors avoir recours à la blépharoplastie.

Il arrive que des amas graisseux situés dans les paupières changent l'aspect du regard pour un résultat peu esthétique. Cette graisse péri-orbitaire donne un aspect tombant à la paupière supérieure et fripé à la paupière inférieure. Ce phénomène peut survenir assez jeune chez certaines personnes. Mais généralement, il apparaît à partir d'un certain âge, ce qui vieillit davantage le regard, comme le visage.
La chirurgie des paupières – on parle de blépharoplastie – concerne les quatre paupières, plus rarement : deux.

Comment se passe l'intervention


Lors d'un premier rendez-vous avec le chirurgien, celui-ci évalue l'éventuel surplus de peau et repère les amas graisseux. Avant l'intervention, on doit aussi subir un examen ophtalmologique pour en particulier vérifier la bonne sécrétion des larmes, et avoir une consultation d'anesthésie. Beaucoup de chirurgiens proposent une anesthésie générale (légère) pour l'opération qui dure environ une heure et demie pour les quatre paupières, et 45 minutes à une heure pour deux paupières. La blépharoplastie consiste à retirer le surplus de graisse puis à retendre la peau soit par lifting soit au laser. En principe, aucune cicatrice n'est visible après l'opération.
On peut quelque fois arriver le matin et repartir le soir. Parfois une hospitalisation est proposée la veille en fin d'après-midi. Certains chirurgiens ou anesthésistes préfèrent programmer la sortie le lendemain de l'opération.
Le coût de cette intervention chirurgicale des quatre paupières revient environ à 2 500 euros, non remboursé par l'assurance maladie.


publicité