publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La chirurgie des paupières pour un regard neuf : L'opération et ses conséquences

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (14. octobre 2010)

Généralement, votre chirurgien vous proposera une anesthésie générale (plus précisément une neuroleptanalgésie, une anesthésie légère en "flash"). Mais sachez que certains praticiens acceptent d’opérer sous anesthésie locale. A vous de savoir si vous êtes prête à supporter ce type d’intervention au niveau des yeux... L’opération des paupières dure environ une heure et demi, pour les quatre paupières.

Selon la clinique, vous rentrerez le matin et ressortirez le soir. Mais vous pourrez aussi être hospitalisée la veille. Ou parfois encore ressortir le lendemain de l'opération des paupières, en l'absence de toute complication.

Détails de l'intervention

Votre chirurgien va retirer la graisse en excès autour de vos yeux. Comme une sorte de mini- liposuccion. Ensuite il aura le choix : soit pratiquer un lifting des paupières ; soit retendre la peau en utilisant le laser ou le peeling (il s’agit d’utiliser l’énergie lumineuse pour le laser, ou des produits chimiques pour le peeling, pour "brûler" les tissus, ce qui entraîne leur régénération). D’ailleurs, certains chirurgiens ne pratiquent plus que le peeling ou le laser, pour traiter la peau de la paupière inférieure. Il y a eu, en effet, un certain nombre d’opérations ratées où la patiente se retrouve avec un œil rond, la peau trop tirée.

L'ablation des poches de graisse reste strictement chirurgicale et se fait sans cicatrice par voie trans-conjonctivale, c'est à dire par l'intérieur de la paupière, en incisant la muqueuse de la paupière inférieure.

Après l'opération

Là encore, tout dépend des chirurgiens. Certains préfèrent les pansements fermés, d’autres optent plutôt pour de simples compresses ophtalmiques. Si aucune complication ne survient, dans les deux jours qui suivent l’intervention, vous pourrez avoir quelques difficultés à lire ou à regarder la télévision. Les hématomes n’apparaissent généralement qu’un peu plus tard : dans les 48 heures.

On ne peut pas parler de douleurs post-opératoires, mais d’une sensation de tiraillement. Les fils sont retirés généralement cinq jours après l’intervention. Attendez-vous à garder les yeux enflés pendant une dizaine de jours. La deuxième visite de contrôle sera effectuée trois semaines plus tard.

Les risques

Le principal risque est le syndrome de "l’œil rond". Le chirurgien a trop tiré sur la peau et vos yeux restent perpétuellement étonnés. Il faut réopérer.

Autre risque très important : l’hématome intra-oculaire. L’œil se met à gonfler de façon impressionnante. Là, il ne faut surtout pas attendre. Il faut immédiatement évacuer la poche de sang, au risque de perdre la vue.

Enfin, il existe des risques infectieux ou ceux liés à l’anesthésie.

Sur cette opération, ses résultats et ses risques, lisez aussi notre fiche sur la chirurgie des paupières.


publicité