publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Implants capillaires : stop à la calvitie ! : Microgreffe capillaire

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. octobre 2011)

La technique de l' implant de cheveux a maintenant plus de 40 ans. Mais, on peut dire que c’est au cours de ces cinq dernières années qu’elle a vraiment acquis ses lettres de noblesse, avec de meilleurs résultats et un meilleur confort pour le patient.

Dans la greffe traditionnelle, la macro-greffe, les greffons étaient de gros volume et contenaient jusqu’à 15 bulbes de cheveux. Le prélèvement des greffons était souvent destructeur pour la zone donneuse, et la greffe elle-même était souvent inesthétique, avec cette impression en "champ de poireaux" ou en "cheveux de poupée".

Avec les micro-greffes capillaires, la technique s’est un peu compliquée pour les praticiens, mais largement simplifiée pour les patients. C’est l’essentiel !

Comment ça marche ?

Le principe de la microgreffe, ce n’est pas de multiplier les cheveux, c’est de les redistribuer. On n’ajoute évidemment aucun cheveu nouveau, mais on utilise les cheveux du patient, là où il en a, pour les réimplanter, là où il en manque.

On le sait bien, c’est généralement devant ou sur le sommet du crâne que les cheveux tombent. En revanche, il en reste toujours dans la zone d’Hippocrate, c'est-à-dire la couronne, derrière la tête. Ce sera la zone donneuse.

D'où vient la calvitie ?

Voilà qui fera plaisir à tous les chauves qui nous lisent : un super-mâle est un homme chauve et très poilu.

Pourquoi les cheveux tombent ?
En effet, le facteur prépondérant dans la chute des cheveux, c’est la testostérone. Mais pas partout : tous les cheveux sont hormono-dépendants, sauf ceux de la couronne. Ceux-là ne sont pas de la même nature que les autres. C’est donc ceux là que l’on va implanter. Et n’étant pas hormono-dépendants, ils ne tomberont jamais.

Le prix ?

Un médecin généraliste ou un dermatologue diplômé en médecine esthétique, ou un chirurgien esthétique peuvent pratiquer cette intervention. Assurez-vous que le praticien a une bonne expérience dans ce domaine. Le meilleur moyen est sans doute de commencer par le bouche à oreille*.

Prix d'une greffe de cheveux
L'intervention est chère ! Son prix varie entre 2 500 et 5 000 Euros, en fonction de l'importance de l'opération et du praticien. Non remboursé par l' assurance maladie. Le médecin doit vous remettre un devis détaillé (vous avez au moins quinze jours, avant de vous décider).

*Pour en savoir plus, lisez notre dossier " Éviter les ratés de la chirurgie esthétique".


publicité