publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'anneau gastrique : L’indice de masse corporelle (IMC)

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

L'anneau gastrique n'est pas indiqué chez les personnes qui présentent un léger surpoids. Sa pose sera effectuée chez des personnes qui présentent une obésité importante - en fonction de l'indice de masse corporelle (IMC), et quand d'autres solutions n'ont pas pu donner de résultats satisfaisants. D'autres critères cliniques et psychologiques sont aussi analysés.

L'IMC est le rapport du poids en kg sur le carré de la taille en m².
On dit qu'une personne est en surpoids si l'IMC est supérieur à 25
Si l'IMC est supérieur à 30, on parle d'obésité modérée.
S'il est supérieur à 35, on parle d'obésité sévère.
S'il est supérieur à 40, on parle d'obésité morbide.

Des consultations préopératoires


Avant l'intervention, une personne qui désire se faire poser un anneau gastrique aura une série de consultations médicales auprès de plusieurs spécialistes : cardiologue, nutritionniste, endocrinologue, psychiatrie... Il faut faire comprendre au patient que l'anneau gastrique n'est pas la panacée contre l'obésité ; l'amaigrissement ne sera pas miraculeux ni définitif s'il ne se prend pas en charge et s'il ne modifie pas son comportement vis-à-vis de l'alimentation.

Changer les comportements alimentaires


Après l'intervention, il est nécessaire d'apprendre à bien manger, de connaître la composition des aliments, de composer des repas équilibrés en calories, lipides, protéines, sucres, vitamines et oligo-éléments,, les bons comportements alimentaires doivent être réappris ; l'aide d'une personne spécialisée en nutrition peut être nécessaire.
De plus, il faut éviter toutes les situations qui entraînent une dilatation de l'estomac : il faut prendre l'habitude de manger doucement, de bien mâcher, ne pas boire au cours des repas ; les boissons gazeuses ne sont pas recommandées.


publicité