publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La conisation : Comment se déroule l’opération ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. septembre 2013)

La conisation s'effectue sous anesthésie générale. En règle générale, la femme est hospitalisée en ambulatoire, c'est-à-dire qu'elle entre et sort le jour même de l'hôpital. Quelques fois, la femme est hospitalisée 48 heures suivant les conditions dans lesquelles s'est passée l'intervention. S'il y a des risques de saignement, une mèche sera mise en place et la femme ne sortira que le lendemain. Mais de plus en plus souvent, l'opération se fait dans la journée en ambulatoire.

L'intervention en elle-même ne dure qu'une dizaine de minutes.

Après l'opération


La conisation est une opération simple, mais quelques effets secondaires peuvent apparaître, comme la chute d'escarre, c'est-à-dire que la femme se met à saigner, quand la « croûte » du col utérin tombe. Cela arrive généralement entre 15 jours et 1 mois après l'opération.

Concernant le suivi après l'opération, la femme devra faire un contrôle à 1 mois, puis tous les 6 mois pendant un an, et ensuite tous les ans.

Peut-on toujours avoir des enfants après une conisation ?


Il n'y a jamais eu de souci pour être enceinte. Le risque principal est la menace d'accouchement prématuré car le col est moins efficace dans son rôle de bouchon en cours de grossesse.

Si la lésion sur le col utérin est très étendue, la conisation sera d'autant plus large, et le col sera donc moins efficace avec un plus grand risque d'accouchement prématuré, mais cela ne remet pas en cause le fait d'être enceinte et de pouvoir l'être...

Par ailleurs, il existe de rarissimes sténoses du col qui peuvent diminuer la fertilité, mais qui se résolve facilement avec une petite intervention chirurgicale.


publicité