publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Être opéré du cerveau éveillé

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (19. mars 2015)

Suite à un malaise révélant un problème neurologique, une tumeur volumineuse est découverte chez une jeune femme de 30 ans. Cette lésion évolue visiblement depuis longtemps. Elle atteint aujourd'hui la taille d'une orange et siège dans une région réputée inopérable.
Pourtant, la jeune femme vit normalement. Elle ne souffre d'aucun trouble de la sensibilité, de la motricité, de la mémoire, du langage... Son cerveau a de toute évidence compensé au fur et à mesure.

Une intervention chirurgicale sous stimulations électriques pendant l'opération ("per-opératoire") est décidée. Le principe est expliqué à la jeune femme. L'idée de subir l'intervention en état d'éveil, inquiète un peu la patiente et sa famille, mais le chirurgien lui explique qu'elle ne ressentira aucune douleur. L'intervention est pratiquée.
Pendant l'opération, la jeune femme vérifie avec le chirurgien qu'aucun trouble n'est induit par les stimulations, et qu'elle les supporte bien.
Après l'intervention chirurgicale, il existe une petite altération neurologique. Le chirurgien rassure la jeune femme. Aucun site, ou connexions essentielles n'ont été touchés. Elle va récupérer sans dommage.


publicité