publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L’hystérectomie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. février 2015)

© Jupiterimages/Monkey Business

L'hystérectomie est une opération souvent difficile à accepter par les femmes. Malheureusement, elle est parfois indispensable. Il convient donc de mieux la comprendre.

L'hystérectomie est une opération qui consiste à enlever l'utérus. Toutefois, on distingue différents types d'hystérectomie :

> L'hystérectomie totale sans conservation des ovaires : c'est la forme la plus radicale. Le chirurgien enlève le corps de l'utérus (partie dans laquelle se développe le bébé), le col de l'utérus, les trompes, et les ovaires.

> L'hystérectomie totale avec conservation des ovaires : le chirurgien enlève le corps et le col de l'utérus, les trompes, mais laisse les ovaires.

> L'hystérectomie subtotale : le chirurgien enlève le corps de l'utérus mais laisse le col. Il peut décider de laisser, ou non, les ovaires.

Dans quels cas être opérée ?


Dans la grande majorité des cas, l'hystérectomie est pratiquée lorsqu'il y a un cancer du col ou du corps de l'utérus. Mais il arrive aussi qu'on la réalise pour un fibrome ( tumeur bénigne), ou lorsqu'il y a une descente d'organes.

Le type d'hystérectomie dépendra du diagnostic. Lorsqu'il y a un cancer, l'hystérectomie totale sans conservation des ovaires est quasi systématique. Pour les autres interventions, il faut en discuter avec son médecin. En effet, si en enlevant les ovaires on peut empêcher la survenue d'un éventuel cancer des ovaires, en revanche, vivre sans ovaires diminue considérablement la qualité de vie des femmes.


publicité