publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Opération de la hernie discale : Dans quels cas une opération de la hernie discale est nécessaire ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. août 2014)

L'opération chirurgicale de la hernie discale peut être réalisée par un chirurgien orthopédiste ou par un neurochirurgien.

Il y a deux cas de figure où elle est envisagée.

> Il arrive que la douleur ne disparaisse pas avec un traitement médical adapté (médicaments, infiltrations). Dans ce cas, le recours à l'opération est l'ultime solution.

L'opération de la hernie discale est envisagée au bout de deux-trois mois en général, mais les médecins prennent leur décision au cas par cas, en fonction de la douleur et de l'état de santé du patient.

Néanmoins, pour 80 à 85 % des patients, le traitement médical s'avère satisfaisant.

> L'opération chirurgicale est également indiquée pour répondre à une urgence. Les urgences sont dues à des problèmes neurologiques (atteinte nerveuse) liés à la hernie discale : difficulté à lever un pied correctement en marchant, anesthésie du pied, rétentions urinaires ou au contraire, incontinence, constipation...

Mais il ne faut pas attendre ces complications pour consulter ! Il y a en effet un risque de ne pas récupérer complètement si l'on ne traite pas à temps.

D'ailleurs, si une opération se fait trop attendre, le nerf trop longtemps comprimé va continuer à ressentir l'effet de la pression... alors qu'il n'est plus comprimé. C'est ce qu'on appelle la radiculopathie. Cela peut expliquer pourquoi certaines personnes ont encore mal après l'opération.


publicité