publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Opération de la hernie discale : L’opération de la hernie discale lombaire

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. août 2014)

Deux types de techniques chirurgicales sont possibles pour opérer une hernie discale lombaire. Dans les deux cas, le but est de retirer la hernie discale qui comprime le nerf.

La méthode classique est appelée la « chirurgie à ciel ouvert ». Le chirurgien incise sur quelques centimètres la zone de la hernie discale, décolle les muscles de façon à mettre en évidence le nerf et la hernie qui doit être retirée. L'opération laisse une cicatrice de quelques centimètres. La longueur de l'incision varie selon l'acte chirurgical à réaliser.

L'autre type de chirurgie est dite mini-invasive. La taille de l'incision est plus petite et donc la cicatrice également. Le chirurgien atteint la hernie discale grâce à des petits tubes éclairés munis d'une mini-caméra, passant à travers les muscles.

Le patient arrive à l'hôpital la veille de l'opération, et il est hospitalisé en général de deux à quatre jours. Avec la chirurgie mini-invasive, le patient a moins de douleurs postopératoires, se remet plus rapidement de l'opération et peut sortir plus rapidement. Effectivement, les muscles ne sont pas « traumatisés » par l'intervention, comme c'est le cas avec l'opération « à ciel ouvert ». Précision : il faut savoir que trois mois après l'opération, les résultats sont identiques quelle que soit l'opération réalisée.

La chirurgie mini-invasive s'adresse plutôt aux personnes relativement jeunes, n'ayant pas d'autres pathologies comme un canal lombaire étroit ou une scoliose.

Attention, il faut savoir que 10 % des personnes opérées peuvent avoir une récidive de la hernie discale.


publicité