publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Opération de la hernie discale

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. août 2014)

Dans la majoité des cas, une hernie discale se traite médicalement, une opération est proposée dans certains cas particuliers, et surtout si le traitement par médicaments n'est pas efficace.

La colonne vertébrale est un ensemble de vertèbres reliées entre elles par des disques intervertébraux. Un disque intervertébral a un intérieur mou, le nucleus ; et une enveloppe dure, l'annulus. Lorsqu'une portion du nucleus s'échappe par une fissure de l'annulus, on parle de hernie discale.

Dans 70% des cas, elle est due à une pathologie d'origine génétique appelée discopathie. C'est une dégénérescence progressive du disque. Dans ces cas, l'opération traite la conséquence (la hernie discale), mais non la cause (la discopathie). Le disque continue donc à se dégrader après l'opération...

Les 30 % restants concernent des personnes ayant des facteurs de risque au quotidien (port de charges lourdes, mauvaise position du dos...).

Une hernie discale n'est pas nécessairement douloureuse. Mais si elle touche un nerf, une douleur dans la jambe se fait ressentir et la hernie discale doit être soignée, voire opérée.

Selon l'endroit où se situe la hernie discale, on parle de hernie discale cervicale ou de hernie discale lombaire. Les hernies discales lombaires sont néanmoins les plus répandues, du fait que les vertèbres lombaires (situées dans le bas du dos) sont beaucoup plus sollicitées que les cervicales.


publicité