publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Opération des hémorroïdes : La technique classique

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (14. janvier 2012)

L'opération la plus courante - la technique classique, pratiquée en France, entraîne peu de complications et donne de bons résultats à court et à long terme. Elle consiste à enlever les hémorroïdes, avec la peau et la muqueuse, jusqu'à la partie haute du canal anal. Pour cela, trois excisions sont réalisées, correspondant aux trois paquets hémorroïdaires et la mise en place d'un anneau. L'opération dure entre 15 et 30 minutes et nécessite une anesthésie générale ou péridurale.

L'opération en pratique

L'opération nécessite une hospitalisation de deux à trois jours. La personne entre à l'hôpital la veille au soir, ou le matin de l'intervention.
En soins pré-opératoires, on rasera la région à opérer, la personne devra se doucher avec une mousse désinfectante, prendre un antibiotique, une prémédication (pour se relaxer) et un traitement préventif contre une éventuelle rétention urinaire.

Après l'intervention, il faudra soigner minutieusement la zone opérée. Cela consiste en des bains de siège et des traitements locaux. L'opéré devra également suivre un traitement laxatif qui facilitera le transit intestinal. Ces traitements sont à suivre pendant six à huit semaines, le temps de la cicatrisation de la peau.

L'opération des hémorroïdes est douloureuse. On donnera donc un traitement antalgique dès la fin de l'intervention : à base de morphine les 48 premières heures, associé à des anti-inflammatoires et à du paracétamol.

En règle générale, on peut sortir de l'hôpital après les premières selles, mais les médecins préfèrent attendre, car un malaise risque de survenir, lié à la douleur de la première défécation. Dans la majorité des cas, la gêne disparaît peu à peu au bout d'un mois.



publicité