publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Opération des hémorroïdes : Les complications possibles

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (14. janvier 2012)

Les éventuelles complications d'une opération des hémorroïdes, avec une technique classique, sont peu fréquentes :

  • Un saignement peut survenir. Dans ce cas, un petit acte chirurgical peut être nécessaire pour stopper le saignement.
  • Une éventuelle rétention urinaire peut nécessiter la mise en place d'une sonde. Pour éviter ce problème, un médicament utilisé chez l'homme dans l'adénome de la prostate, est souvent préconisé.
  • Une infection de la région opérée est très rare dans la mesure où un traitement antibiotique est systématiquement prescrit avant l'opération.
  • Un rétrécissement de l'anus (sténose) risque de survenir. Rare (moins de 5 % des cas), il peut être évité par la pratique d'un toucher rectal que le patient fera lui-même à l'aide d'un doigtier roulé, jusqu'à la fin de la cicatrisation (six à huit semaines).
  • Les récidives concernent moins de 1 % des personnes opérées.

Autre opération : la technique de Longo

La technique mise au point par l'Italien Antonio Longo consiste, non plus à retirer les hémorroïdes, mais à les empêcher de sortir de l'anus. Pour cela, le chirurgien les fixe dans le rectum. Ainsi, au lieu de les enlever, elles sont « remontées ».
L'intervention dure en moyenne vingt minutes. Elle peut être effectuée sous anesthésie locale ou générale. L'hospitalisation est de un à trois jours.

Avantages : Il n'y a pas de cicatrisation puisqu'il n'y a pas d'excision des hémorroïdes. La convalescence est donc plus rapide (une semaine en moyenne) et la douleur postopératoire moins importante ne nécessite pas de soins particuliers, si ce n'est un traitement laxatif.

Cela dit, cette intervention n'est indiquée qu'en cas de prolapsus hémorroïdaire à l'effort (lorsque les hémorroïdes internes sortent de l'anus) et sans autre pathologie anale associée (fissure, fistule anale...). Elle ne s'adresse pas aux personnes souffrant de thromboses hémorroïdaires.

Inconvénient : Les résultats à moyen terme sont moins bons qu'avec l'hémorroïdectomie classique et semblent se dégrader avec le temps.



publicité