publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Se faire opérer du canal carpien : A savoir sur l’opération

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. décembre 2014)

L'opération du canal carpien se fait la plupart du temps en ambulatoire, sans hospitalisation : le patient est opéré le matin et ressort le soir. Elle est réalisée par un chirurgien orthopédique, sous anesthésie locale ou régionale (le bras et la main), et dure une quinzaine de minutes.

Deux techniques sont possibles :
> La méthode classique : la plus utilisée, consiste en une incision d'environ quatre centimètres qui part de la base du poignet vers le centre de la paume. Depuis une dizaine d'années, certains chirurgiens optent pour une incision plus courte d'à peine deux centimètres. Ensuite, le ligament qui recouvre le nerf médian est sectionné sur toute sa longueur, de manière à dégager le canal carpien.

> La méthode endoscopique : On pratique une petite incision (1 cm) au niveau du poignet dans laquelle on glisse une mini-caméra pour visualiser le ligament. Puis on y fait passer une "lame" pour le sectionner.

Les deux techniques de l'opération du canal carpien ont une efficacité équivalente. Le choix de l'une ou l'autre se fait donc en fonction du chirurgien et de la préférence du patient.

Voir aussi cette vidéo sur le syndrome du canal carpien :

Syndrome du canal carpien: vidéo

Les effets indésirables post-opératoires

Comme pour toute opération, des complications sont possibles. En particulier, en sectionnant le ligament, on peut abîmer le nerf médian ou des petits nerfs sensitifs présents dans la région.
Par ailleurs, l'intervention peut occasionner une algodystrophie, une maladie qui se caractérise par un gonflement et une raideur des doigts. Dernière possibilité, le nerf médian colle à la cicatrice et perd son glissement. Toutes ces complications entraînent une gêne voire des douleurs.


publicité