publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'opération du canal carpien

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. décembre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Des fourmillements dans la main vous réveillent la nuit, vous avez mal aux doigts et vous avez du mal à percevoir les choses que vous touchez... Vous souffrez peut-être du syndrome du canal carpien.

Cette affection assez fréquente touche entre 3 et 16 % de la population selon les études et plus particulièrement les femmes après 40 ans.

A l'origine de cette pathologie qui peut entraîner une perte totale de sensibilité au niveau des doigts, la compression du nerf médian au niveau du canal carpien (le passage entre le poignet et le talon de la main). Ce nerf, qui descend le long du bras jusqu'à la main, conduit la sensibilité du pouce, de l'index et du majeur et commande les muscles de la base du pouce.

Pour diminuer les symptômes on utilisera des anti-inflammatoires ou des infiltrations de cortisone. Mais le seul traitement efficace pour guérir définitivement le syndrome du canal carpien reste la chirurgie. L'objectif de l'opération du canal carpien est de décomprimer le nerf médian en découpant le ligament qui le recouvre.

Avant l'opération


Le diagnostic de syndrome du canal carpien a été posé grâce à un examen clinique et des tests de sensibilité, effectués par le médecin. Généralement, il a été confirmé par un électromyogramme ou une échographie. Une opération peut alors être envisagée. Le patient prend rendez-vous avec le chirurgien qui lui explique en quoi consiste l'intervention.
Quelques jours avant le jour J, il rencontre aussi l'anesthésiste qui vérifie l'absence de contre-indication (prise d'anticoagulant...).


publicité