publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Opération du cancer du sein : mastectomie et tumorectomie : La technique du ganglion sentinelle

Publié par : Dr. Ada Picard (11. octobre 2016)

Le ganglion sentinelle est le premier ganglion recevant le drainage lymphatique d'une tumeur. Quand une tumeur du sein se développe, une ou plusieurs cellules cancéreuses peuvent migrer, partir dans la circulation lymphatique, et coloniser un ganglion. Le ganglion sentinelle est le premier ganglion pouvant être touché par le cancer.

La présence de métastase ganglionnaire est un critère important pour juger de la nécessité de traitements complémentaires, d'où la nécessité d'un curage axillaire. Ce dernier repose sur le prélèvement d'un grand nombre de ganglions qui vont être analysés pour rechercher une éventuelle métastase. Cependant, pour des tumeurs de moins de 3 cm, 70% de femmes subissent un curage ganglionnaire complet alors qu'il n'existe pas de métastase... Résultat : ces patientes risquent de souffrir par la suite d'un lymphocèle, d'un lymphoedème, ou de la diminution de la mobilité de l'épaule. L'idée est donc de retirer seulement un ou quelques ganglions sentinelles, de les analyser, et d'éviter, ainsi, un curage ganglionnaire complet.

> Si le ganglion analysé est négatif, qu'il n'y a pas de cellules cancéreuses, le curage axillaire est évité.

> Si le ganglion sentinelle est positif, cela signifie que des cellules cancéreuses ont été détectées et alors, un curage ganglionnaire est nécessaire pour analyser l'ensemble des ganglions du creux axillaire.

Localiser le ganglion sentinelle
Différentes techniques peuvent être utilisées pour localiser le ganglion sentinelle. L'une d'entre elles consiste à effectuer une injection par voie sous-cutanée autour de l'aréole d'un produit radioactif et/ou d'une solution "colorante".

Lors de l'intervention chirurgicale, par une petite incision réalisée dans le creux de l'aisselle, le chirurgien va chercher, à l'aide d'un sonde, le ou les ganglions sentinelles colorés/radioactifs détectables à la sonde. Ils sont analysés pendant l'intervention. Si des cellules cancéreuses sont identifiées dans le ganglion sentinelle, un curage est effectué. Dans le cas de ganglion sentinelle négatif aucun curage axillaire n'est nécessaire.

Mais attention, les métastases dans le ganglion sentinelle ne sont pas toujours identifiables par cette technique utilisée pendant l'opération. Et il arrive que des cellules cancéreuses soient détectées plusieurs jours après l'opération quand le ou les ganglions retirés sont analysés en laboratoire par des techniques sophistiquées. Ceci est le cas chez environ 10 % des patientes. Cela imposera dans ce cas, une deuxième intervention pour effectuer un curage axillaire.

La technique du ganglion sentinelle est réservée aux tumeurs de moins ou égales à 2 cm et unifocales (tumeurs uniques dans le sein), mais aussi pour certains cancers intra-canalaires (se développant dans les canaux galactophoriques).


publicité