publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Opération du ligament croisé antérieur du genou : L’opération en pratique

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. février 2015)

L'opération du ligament croisé antérieur du genou nécessite une courte hospitalisation : trois jours, si aucune complication ne survient. L'intervention dure une heure maximum. Elle est pratiquée sous anesthésie locorégionale (anesthésie de la jambe opérée ou du bas du corps), et se fait sous arthroscopie (contrôle vidéo).

La durée de l'arrêt de travail varie en fonction du type de profession du patient : de trois à quatre semaines, jusqu'à quatre mois ou plus.

La taille de la cicatrice dépend de la technique opératoire : la cicatrice est au minimum que de quelques centimètres (5 cm environ), elle est plus longue en cas de technique avec greffe du fascia lata (plus rare). Les vis ou les broches utilisées sont généralement résorbables, ce qui évite une nouvelle intervention pour les retirer. La marche est possible le lendemain.

Cela fait mal ?


Il s'agit d'une intervention douloureuse. Cependant, les techniques d'anesthésie ont progressé considérablement. Au moment de l'intervention, un petit cathéter est placé dans l'aine. Par ce cathéter, l'anesthésie locorégionale pourra être prolongée pendant les deux ou trois premiers jours, les plus douloureux. On peut donc dire qu'à présent, l'intervention et ses suites immédiates sont en principe beaucoup moins douloureuses. D'où l'intérêt, si vous devez vous faire opérer, de choisir un centre suffisamment expérimenté et bien équipé.


publicité