publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Prothèse de hanche : La prothèse

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (10. janvier 2013)

La prothèse de hanche est composée de 2 pièces : une tête fémorale et un cotyle. Ces pièces remplaceront les parties osseuses défectueuses de l'articulation de la hanche. Elles sont faites de matériaux très solides et résistants à l'usure. Elles sont souvent gardées en place pendant des années (10 ans et plus).

Quand l'articulation de la hanche est détruite dans son ensemble, c'est une prothèse totale de hanche qui est mise en place.

Pour les fractures du col du fémur, on n'utilise en général qu'une tête fémorale.

L'intervention


Elle sera proposée quand les dégâts sur la hanche provoquent des douleurs importantes qui limitent les activités du patient ou de la patiente et entraînent une impotence suffisante pour diminuer sa qualité de vie ou lors d'une fracture du col du fémur chez une personne âgée.

Après avoir éliminé des contre-indications éventuelles à l'intervention, le malade sera opéré.

Ce geste chirurgical est bien codifié, les complications sont rares.

Après l'intervention, les risques de thrombophlébite et d'embolie pulmonaires existent (formation de caillots de sang dans les veines qui peuvent migrer vers les poumons), aussi des anti-coagulants seront prescrits pour limiter ces risques.

Si les deux hanches doivent être opérées, le chirurgien choisira d'opérer la plus abîmée en premier ; la seconde opération aura lieu quand tout sera rentré dans l'ordre.

Voir aussi la vidéo :

Chirurgie


publicité