publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La prothèse du genou : Comment se passe l’opération ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. février 2015)

Et alors en pratique comment se passe l'opération d'une prothèse du genou ?

On est hospitalisé la veille de l'intervention. L'anesthésiste revoit son patient une nouvelle fois. Le chirurgien également, au moins pour s'assurer du bon genou à opérer... Toujours par mesure de précaution et pour limiter encore le risque infectieux, une douche et un shampoing désinfectants seront proposés la veille et le jour de l'intervention.

Arrivé en salle d'opération, une nouvelle préparation de la peau est effectuée. L'intervention à proprement parler, dure une heure et demi à deux heures. Elle s'effectue sous garrot pneumatique pour limiter les pertes de sang.L'intervention peut être effectuée sous anesthésie générale ou sous anesthésie locorégionale. Les anesthésies locales sont préférables chez les personnes âgées. Il n'est pas exceptionnel qu'après une intervention lourde sous anesthésie générale, les personnes âgées souffrent de problèmes transitoires, mais toujours inquiétants, de désorientation ou de perte de mémoire.

Après une opération d'une prothèse du genou, la douleur est nettement mieux prise en compte aujourd'hui que par le passé : le patient sera muni soit d'une petite pompe qui lui permet de doser lui-même la morphine perfusée dans ses veines, soit d'un cathéter (très fin tuyau implanté au contact des nerfs de la jambe au moment de l'anesthésie, et relié à une seringue électrique qui délivre de petites doses de produit anesthésique rendant insensible la zone opérée). Ces dispositions sont utilisées juste après l'opération, et pendant les quelques jours qui suivent.


publicité