publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La splénectomie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. juillet 2013)

La splénectomie est l'ablation chirurgicale de la rate. On estime à 6 à 9 000, le nombre des personnes à qui l'on doit retirer la rate, en France chaque année.

Au total, environ 250 000 personnes ont déjà subi cette intervention. Une opération qui est pratiquée dans quelques cas : à la suite d'un traumatisme, à des fins diagnostiques ou en traitement de certaines maladies hématologiques.
Vivre sans rate ne pose pas de problème majeur, à condition de prévenir toute complication infectieuse.

La rate sert à quoi ?


La rate est un petit organe mou, comme une éponge, de la taille d'un poing, très vascularisé, et situé en haut et à gauche de l'abdomen, sous la dernière côte et accolé au côté de l'estomac.

La rate joue un rôle important dans l'immunité (système de défense de l'organisme). Avant la naissance, la rate permet, chez le foetus, la fabrication des globules rouges et des autres cellules de la circulation sanguine. Plus tard, cette fonction s'arrête et la rate sert alors à stocker les globules rouges.

La rate joue le rôle de filtre. Grâce à des globules blancs spécialisés, les macrophages, les germes, aussi bien que les cellules vieillies ou dégénérées, sont capturés et éliminés. Dans la rate, sont également fabriqués certains lymphocytes (une variété de globules blancs servant à la défense immunitaire). La rate a également pour rôle le stockage d'une partie des plaquettes, ces cellules qui servent à la coagulation du sang.

La rate est un organe très vascularisé. Elle se compose de deux parties : la pulpe rouge qui filtre les globules rouges et en stocke une partie, et la pulpe blanche qui sert à la défense immunitaire.


publicité