publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Don d'ovocytes : comment ça se passe ? : Comment donner ses ovocytes ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Il faut s'adresser à un centre habilité à recevoir les donneuses. Il en existe 25 en France, dont vous trouverez la liste ici : www.dondovocytes.fr ou www.gedo.org/adresses.asp. Toute femme âgée de 18 à 37 ans qui est en bonne santé peut donner des ovocytes.

Le don d'ovocotyes se déroule en trois étapes :

1ère étape : le rendez-vous d'information

Pendant ce premier un rendez-vous d'information on vous explique la procédure, les différents traitements, les inconvénients et les contraintes de la démarche, le consentement écrit qu’il vous faudra signer. Si vous êtes en couple, ce consentement devra être signé par vous, mais aussi par l’autre membre du couple.

Un bilan de santé vous sera prescrit. Vos antécédents médicaux personnels, familiaux, les résultats de votre bilan seront évalués afin d’éliminer toute contre-indication au don d’ovocytes.

Vous aurez un entretien avec un psychologue ou un psychiatre afin de faire un point sur ce don. Si votre compagnon le souhaite, il pourra également avoir un entretien. Cet entretien est renouvelable autant de fois que vous le souhaitez, tout au long de la procédure.

Dès que vous entrerez dans le processus de don d’ovocytes, on vous conseillera au sujet de votre contraception. De façon habituelle, durant le cycle où vous souhaitez effectuer ce don, on vous demandera d’arrêter la prise éventuelle de pilule. Dans ce cas, le préservatif devra être absolument utilisé quelques jours avant le prélèvement des ovocytes. Le préservatif est en effet le moyen le plus approprié de contraception les jours qui précèdent le prélèvement ovocytaire. Si vous avez un stérilet non hormonal, celui-ci peut être conservé.

2ème étape : La stimulation des ovaires

La phase de stimulation ovarienne dure un peu moins de deux semaines. Cette phase consiste en l’administration d’hormones (par injections) qui aboutissent à la maturation de plusieurs ovocytes. Ces injections qui se font une fois par jour, sous la peau, peuvent s'effectuer à domicile, par vous-même, par un proche ou par un(e) infirmier(e).

Plusieurs prises de sang et/ou échographies permettront au médecin d’analyser les effets du traitement sur vos ovaires, et donc d’adapter ces traitements. Une dernière injection permet de débuter le processus de l’ovulation en vue de libérer quelques ovocytes.

3ème étape : Le prélèvement d'un ou de plusieurs ovocytes

Une journée et demie après la dernière injection, vous devez vous rendre à l’hôpital pour cette intervention qui se fait par voie vaginale avec anesthésie locale ou générale de courte durée. L’hospitalisation dure en moyenne une demi-journée et vous pourrez quitter l’hôpital en étant accompagnée.

Est-ce douloureux ?

En fin de stimulation, vous pouvez ressentir des ballonnements. Après le prélèvement, vous pouvez avoir un peu mal au ventre, dans la région du bassin, et avoir même quelques légers saignements. Ils disparaîtront très vite.

Exceptionnellement, une réponse trop importante de vos ovaires peut entraîner une prise de poids, des troubles digestifs, peut-être même une gêne respiratoire. Dans ce cas, rendez vous immédiatement aux urgences de l'hôpital.


publicité