publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le don d'ovocytes : Le don est volontaire, anonyme et gratuit

Publié par : Clémentine Fitaire

En France, le don d'ovocytes, comme tous les dons d'éléments du corps humain, est encadré par la loi de bioéthique*.

Le don doit être réalisé avec la volonté de la donneuse, sans pression de la part de son entourage ou de sa famille. Les donneuses et les receveuses ne peuvent entrer en contact ni connaître l'identité l'une de l'autre.

De plus, la loi spécifie qu'aucun lien de parenté ne pourra s'établir entre la donneuse et l'enfant issu du don, car ce dernier est entièrement celui du couple de receveurs.
Les donneuses ne peuvent recevoir aucune rémunération ou dédommagement en contrepartie. Par contre, elles bénéficient de la prise en charge de tous les frais occasionnés par le don (frais hospitaliers, médicaux...).

Le formulaire de consentement que la donneuse signe avant le don n'est pas scellé : elle peut y revenir et le résilier à tout moment, jusqu'à l'utilisation de ses ovocytes.

* Loi de bioéthique de 2013.

A l'étranger

Beaucoup de dons d'ovocytes se pratiquent à l'étranger (Belgique, Italie, Espagne...) pour diverses raisons, en particulier en raison de délais d'attente moins longs pour la receveuse...

Les femmes désirant être enceintes, se rendent souvent avec une femme prête à donner des ovocytes (sans pour autant que ces ovocytes bénéficient directement à la receveuse). A l'étranger, des femmes donneuses d'ovocytes peuvent être rémunérées pour leur don.

D'ailleurs de nombreux forums présents sur Internet parlent de ces dons d'ovocytes à l'étranger, les femmes qui vont donner leurs ovocytes s'appellent d'ailleurs des "fées".

Attention, comme on l'a vu, la réglementation française est assez stricte, en particulier pour des raisons de sécurité et de santé. Il n'est pas rare que des femmes démarrent ainsi leur grossesse à l'étranger à un âge supérieur à 39 ans (interdit en France par ce procédé).

Attention, en cas de grossesse tardive, certains risques de santé sont augmentés (diabète, hypertension artérielle...), d'où l'importance d'une surveillance médicale correcte dès le début de la grossesse (et avant même la conception).


publicité