publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La fécondation

Publié par : Clémentine Fitaire (15. septembre 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

La fécondation correspond à la rencontre entre un spermatozoïde provenant du père, et un ovule (ovocyte) provenant de la mère. Cette fécondation est à l'origine de la formation d'un embryon, puis d'un foetus qui se développera dans l'utérus maternel.

Une rencontre


Lors d'un rapport sexuel au moment de l'ovulation, il y a de fortes chances qu'il y ait fécondation (si aucun moyen de contraception particulier n'est utilisé). Lors de l'éjaculation, des millions de spermatozoïdes « s'affoleront » jusqu'aux trompes utérines, à la rencontre de l'ovule. Mais seule une très faible proportion d'entre eux parviendra jusqu'au bout...

Lors de la fécondation, la membrane protectrice qui entoure l'ovule sera partiellement détruite par les spermatozoïdes qui cherchent à la pénétrer. Généralement, un seul spermatozoïde parvient à entrer. Il fabriquera alors instantanément une barrière chimique destinée à empêcher la pénétration des autres spermatozoïdes.

La fécondation - cette rencontre entre un spermatozoïde et l'ovule, entraînera une multitude de réactions biologiques, avec la formation d'une seule cellule (l'oeuf) qui très vite va se multiplier pour conduire au développement d'un embryon.

50% du père, 50% de la mère


Les spermatozoïdes et les ovocytes sont les seules cellules du corps qui ne comportent que 23 chromosomes au lieu de 46. Les 23 chromosomes contenus dans le spermatozoïde (porteurs des caractéristiques du père) vont fusionner avec les 23 chromosomes de l'ovule (caractéristiques de la mère) pour former la première cellule du bébé, qui comportera 46 chromosomes.

Cette première cellule va ensuite se dédoubler pour former deux cellules distinctes. Ces deux cellules vont ensuite elles-mêmes se dédoubler, et ainsi de suite...

L'oeuf ainsi formé (on ne parle pas encore véritablement d'embryon), va alors quitter la trompe pour se diriger petit à petit dans l'utérus, où il se nichera et finira d'effectuer sa croissance : c'est la « nidation ». Il deviendra au bout de quelques jours un embryon, puis un foetus, et enfin, un bébé.


publicité