publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La fécondité

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. février 2014)

La fécondite désigne la capacité de se reproduire. Autrement dit, il s'agit qu'un ovule soit fécondé par un spermatozoïde dans le but de mener une grossesse à terme.

La fécondité est aussi l'aboutissement d'une série d'événements physiologiques (hormonaux, immunologiques...) très subtils et qui relèvent, pour une grande part, du hasard.

Préparer sa grossesse est donc nécessaire pour mettre l'organisme dans les meilleures conditions de fertilité et plus tard de grossesse.

Age, alimentation, stress, facteurs psychologiques... sont des paramètres importants avant et après la grossesse, et peuvent être des éléments déterminants pour la fécondité et pour que celle-ci se passe au mieux.

L'âge intervient dans la fécondité

L'âge est un facteur à prendre en compte. Le taux de fécondabilité d'une femme atteint son pic maximal (23 %) entre 21 et 25 ans. En clair, cela signifie que la femme a 23 % de "chance" de concevoir à chaque cycle, en cas de rapport sexuel non protégé. Mais ce taux de fécondabilité descend jusqu'à un taux de 5%, vers 40 ans.

A noter que généralement les hommes veulent fonder une famille plus tard que les femmes (un écart de 5 ans). Or, les femmes ont une fertilité limitée dans le temps. Vis-à-vis de la fécondité et du projet de grossesse, il est donc conseillé de réfléchir à tout cela à deux.


publicité