publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pourquoi je n'arrive pas à être enceinte ? : Bon à savoir

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. septembre 2008)

La stérilité, c'est avant tout une affaire de couple. A tous les points de vue. On estime à 60 000 le nombre de couples qui viennent consulter, chaque année, pour des problèmes de stérilité.

Cette infertilité peut avoir des origines différentes :

> Elle vient pour 30 % de la femme,
> pour 30 % de l’homme,
> pour 30 % d’une incompatibilité entre les deux partenaires,
> les 10 % restants étant attribués à des causes inconnues, souvent d’ordre psychique.

Du point de vue psychologique, l’impossibilité de mettre un enfant au monde peut avoir des répercussions très importantes au sein du couple, aussi bien pour l'homme que pour la femme : le couple se sent hors-normes, avec un vif sentiment de culpabilité qui conduit (trop) souvent à une séparation.

On se souvient de Napoléon qui avait répudié son grand amour, Joséphine, pour stérilité, et qui lui avait préféré Marie-Louise d’Autriche qu’il avait surnommée « le ventre ». Heureusement, les progrès de la médecine sont passés par là et des solutions existent aujourd’hui.

Quand parle-t-on de stérilité ?

La stérilité ou infertilité, c’est l’incapacité à concevoir naturellement, porter ou accoucher d’un enfant
sain. Mais la stérilité se définit surtout dans le temps. En effet, nombreux sont les jeunes couples qui arrivent angoissés chez leur médecin parce qu’ils n’arrivent pas à avoir leur premier bébé.

La première question du praticien sera toujours de leur demander depuis combien de temps ils essaient d’avoir un enfant. Si cela ne fait que six mois, le médecin leur conseillera d’attendre encore, de vérifier les périodes d’ ovulation et de se faire beaucoup de câlins. On ne parle de stérilité qu'au bout de 18 mois de tentatives vaines et cela ne concerne que 10 % des couples.

Mais la réaction du médecin sera bien évidemment différente en fonction de l’âge du couple.

> Chez une jeune femme d’une vingtaine d’années, on conseillera d’attendre avant d’envisager des examens.
> Chez une femme de 30 ans et plus, en revanche, les examens seront envisagés le plus rapidement possible, car à l’approche de la quarantaine, on le sait, la fertilité diminue chez la femme.

Les bons jours pour tomber enceinte

Peut-être n’est-il pas complètement inutile de rappeler les fondamentaux : pour avoir un enfant, il faut d’abord un rapport sexuel en période d’ ovulation.
En effet, cette fenêtre de fécondité est relativement courte : quelques jours seulement dans le cycle menstruel. Côté masculin, il faut également prendre en compte la durée de vie des spermatozoïdes.

Le moment le plus propice pour tomber enceinte est donc d’avoir des rapports sexuels les trois jours qui précèdent l’ovulation et le jour qui suit (soit généralement entre le 11ème et le 15ème jour du cycle si celui-ci dure 28 jours).

Mais, on le sait, l'emploi du temps de chacun et le rythme de vie des jeunes couples ne permettent pas toujours d’avoir des rapports sexuels au bon moment. Imaginons un marin, marié à une hôtesse de l’air, c’est l’histoire du petit poisson et du petit oiseau : la rencontre sera difficile. Il faut donc parfois faire preuve d'organisation et savoir se ménager du temps ensemble...


publicité