publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La nidation

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. juillet 2013)

La nidation survient quelques jours après la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde, et correspond à la fixation de l'embryon sur la muqueuse de l'utérus. La nidation est une étape initiale primordiale pour la grossesse.

Avant la nidation

Dans un premier temps, le spermatozoïde féconde un ovule dans la trompe utérine, un oeuf va se constituer. Alors les cellules se multiplient : deux, quatre, seize... cellules. Cet oeuf qui va devenir un embryon, migre dans la trompe utérine, grâce aux mouvements de la trompe elle-même, et aux cils vibratiles présents à l'intérieur de cette trompe.

Environ six jours après la fécondation, l'embryon arrive à l'intérieur de l'utérus, et plus précisément dans la cavité utérine.

La nidation proprement dite

A l'intérieur de la cavité utérine, l'embryon se pose sur la muqueuse de l'utérus. L'embryon se fixe au fond de l'utérus : c'est la nidation qui se fait entre le sixième et le dixième jour. L'embryon commence à se structurer avec, autour de lui, des cellules qui permettront la fixation et des échanges avec la muqueuse utérine. Ainsi, petit à petit, le trophoblaste (le futur placenta) va se constituer.

Cette nidation de l'embryon qui ne fait alors que plusieurs microns, est très importante pour la suite de la grossesse. L'embryon se développe, avec très rapidement la mise en place de différents organes. Pour la croissance embryonnaire, les apports alimentaires provenant de la mère - via le placenta - seront essentiels.

En cas de grossesse multiple, la nidation s'effectue de la même façon sur la muqueuse utérine. En fonction du type de grossesse multiple, il pourra y avoir un ou deux placentas.


publicité