publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'ovulation

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. décembre 2015)

© Jupiterimages/AbleStock.com

Le jour de l'ovulation correspond au moment où l'ovaire expulse un ovule. L'ovule ainsi libéré est happé par la trompe de l'utérus. C'est là qu'il pourra éventuellement s'unir à un spermatozoïde pour former un oeuf.

Une petite fille naît avec 500 000 ovocytes (futurs ovules) dans ses deux ovaires dont la majorité va s’atrophier et disparaître. Seuls 450 environ vont mûrir (un par cycle) et être expulsés du follicule qui les contient : il s’agit de l’ovulation. Après 40 ans, il ne reste plus beaucoup d’ovules dans les ovaires.

A l'intérieur des ovaires, les ovules sont stockés dans des structures nommées des follicules.
La maturation d’un follicule aboutit à la production d’un ovule, c’est l’ovulation.

La maturation des follicules

Plusieurs follicules coexistent dans chaque ovaire à différents stades d’une maturation qui se déroule sur plusieurs cycles. Au bout du processus, un seul follicule sera sélectionné pour devenir le follicule mûr, appelé follicule de De Graff (du nom du médecin  hollandais qui l’a décrit au XVIIème siècle) et qui se rompra lors de l’ovulation.

Ce follicule pré-ovulatoire, ou follicule mûr, a atteint son volume maximal (2 cm). Il peut être d'ailleurs bien visible à l'échographie. Sous l'action d'une montée brutale du taux des hormones gonadotrophines hypophysaires, la FSH et la LH (hormones sécrétées par une petite glande située à la base du cerveau), le follicule éclate au quatorzième jour du cycle menstruel, en moyenne. Il libère l'ovocyte mature devenu ovule, qui quitte l'ovaire pour être happé par la trompe utérine correspondante.

S'il est fécondé par un spermatozoïde, l'ovule devient une cellule-œuf puis un pré-embryon et migre dans l'utérus. Une fois fixé dans l'utérus, l'embryon envoie des signaux hormonaux au follicule éclaté devenu corps jaune qui, à son tour, fabrique des hormones pour bloquer la commande des ovaires. La grossesse commence alors.

Si l'ovule n'est pas fécondé, il va mourir et va disparaître au bout de quelques heures. Une prochaine ovulation se déclenchera au prochain cycle.

 Note : les pilules contraceptives agissent à différents niveaux des organes génitaux et du cycle de la femme. Elles interviennent en particulier sur l'ovulation en la bloquant.

 

Pour mieux comprendre, voici une présentation schématique de l'ovulation :


Pour en savoir plus sur l'ovulation, à lire aussi nos dossiers : 

> Ovulation : la phase lutéale
> Ovulation : la phase folliculaire
> La durée de l'ovulation

 


publicité