publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Suis-je enceinte ? : Tests urinaires et sanguins

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. juin 2015)

Pour réponde de façon certaine à cette question : « suis-je enceinte ? », la réalisation d'un test urinaire ou sanguin est indispensable. Il mesure une hormone sécrétée en cas de grossesse : la bêta- HCG (hormone gonadotrophine chorionique).

Mais attention, il faut attendre que ce taux d'hormone atteigne un certain taux pour effectuer cet examen. Donc, 4-5 jours après le rapport sexuel (et la date probable de la fécondation), il est inutile de se précipiter chez un pharmacien ou un laboratoire d'analyses pour pouvoir réaliser ce test.

Dans un laboratoire d'analyses, on peut effectuer une prise de sang pour doser le taux d'HCG. Le résultat de ce taux hormonal ne sera pas suffisant pour dater de façon précise la date du déut de la grossesse. Pour le savoir, une échographie réalisée vers la 12ème semaine d'aménorrhée (SA) est nécessaire.

A l'échographie, pour commencer à voir la présence d'un éventuel embryon dans l'utérus, il faudra attendre 5 à 6 semaines d'aménorrhée.

Les tests de grossesse urinaires

Lest tests de grossesse urinaires son vendus en pharmacie, et sont fiables. Comme on l'a dit, il faut que le taux d'hormone HCG recherché atteigne un certain taux pour avoir une idée du résultat. Un test négatif (effectué trop tôt) ne signifie pas forcément que vous n'êtes pas enceinte.

Généralement, il faut attendre - au minimum - le jour présumé des règles (environ 14 jours après la date supposée de la conception) pour réaliser ce test. Mais le mieux est certainement de le faire après une retard de 8 jours de règles.

A lire aussi :
> Le test de grossesse
> Comment savoir si on est enceinte ?
> Les symptômes de grossesse : les signes qui ne trompent pas...
> Tomber enceinte : quelle est la période la plus favorable ?

Sources et notes :
Le grand livre de ma grossesse, Collège national des gynécologues obstétriciens français, Eyrolles, 2015.


publicité