publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Contraception : quand choisir de mettre un stérilet ?: Les avantages et inconvénients

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (01. octobre 2010)

Le stérilet, champion de la contraception
Certains spécialistes de la contraception s’accordent à dire que le DIU au cuivre est très certainement la contraception quasi idéale.

Pas de contrainte d’achat ou de prise de comprimé à heure fixe, zéro risque d'oubli, pas d'hormones, un cycle naturel (sans altération du désir, ni prise de poids), une protection qui dure longtemps et qui ne coûte pas cher*.

Son seul bémol concerne essentiellement les règles : elles durent plus longtemps, leur volume est plus abondant et elles peuvent s’accompagner de maux de ventre. Ces symptômes ne sont pas obligatoires mais possibles au cours des premiers mois qui suivent la pose. Ils tendent par la suite à s’estomper.

Le DIU hormonal peut s’avérer tout aussi pratique et confortable que le DIU au cuivre. Le progestatif est diffusé localement et en quantité beaucoup moins importante que dans une pilule micro dosée ou un implant, mais il passe quand même un peu dans le sang.
Il arrive donc qu’il provoque les mêmes effets secondaires que les pilules micro dosées comme de petits saignements répétés ou une disparition complète des règles, parfois une prise de poids, voire des poussées d’ acné. En revanche, pour les femmes qui ne souhaitent pas avoir de règle, ou celles qui font de l’ anémie, c’est une contraception de choix.

(*) Environ 30 €, remboursé à 65 % par la sécurité sociale. Le reste par une éventuelle mutuelle ou assurance complémentaire.

Voir aussi cette vidéo :

Contraception : toutes les femmes peuvent-elles se faire poser un stérilet ?: Video


publicité