publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Contraception : la contraception définitive et la contraception naturelle

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. août 2016)

La contraception définitive 

La stérilisation féminine

La stérilisation féminine, ou ligature des trompes, est la section des 2 trompes de Fallope. Ainsi les ovules produits par les ovaires ne peuvent pas aller vers l'utérus et ne peuvent pas rencontrer les spermatozoïdes. Il n'y aura pas de fécondation.

Comme chez l'homme, les ovaires ne sont pas touchés et les hormones féminines continuent à être sécrétées jusqu'à la ménopause.

Comme pour la vasectomie chez l'homme, c'est une méthode de contraception irréversible et il est important de réfléchir avant de prendre cette décision.

Sauf cas particulier, il faut avoir un certain âge et des enfants pour pouvoir subir cette intervention.

>> A lire aussi notre article complet sur la stérilisation féminine.

La stérilisation masculine

La stérilisation masculine, ou vasectomie, correspond à la ligature ou section des 2 canaux qui amènent les spermatozoïdes à l'extérieur. Ainsi le sperme se trouve sans spermatozoïdes.

Ce n'est pas une castration, les testicules ne sont pas touchés, ils continuent de sécréter des hormones mâles comme avant.

Il est important de prendre un temps de réflexion avant de faire pratiquer cette intervention car elle est irréversible.

A voir : notre vidéo sur la vasectomie :

La vasectomie (stérilisation masculine) est un acte chirurgical qui consiste en la ligature ou section des canaux déférents qui transportent les spermatozoïdes. Cet acte est irréversible. Explications en images.

>> A lire aussi notre article complet sur la vasectomie (stérilisation masculine) 

Les méthodes de contraception naturelle

A savoir : les méthodes naturelles ne protègent les couples des MST.

Les méthodes de contraception naturelle se basent sur la période de l'ovulation, la durée de vie de l'ovule et celle des spermatozoïdes : la prise de la température, la méthode Persona (mesure des taux d'hormones dans les urines), l'étude de la glaire cervicale peuvent aider à calculer la date de l'ovulation.

Le problème c'est que les spermatozoïdes ont une vie de 72 heures ou plus, celle de l'ovule, 48 heures ou plus ; l'abstinence périodique serait de règle quelques jours avant et après l'ovulation pour avoir peu de chances de faire un enfant.

Même si le jour de l'ovulation est relativement constant chez une femme réglée régulièrement, les méthodes naturelles sont loin d'être infaillibles.

La technique du retrait : l'homme au moment où il sent qu'il est sur le point d'éjaculer se retirer du vagin de sa partenaire. L'éjaculation se produit donc à l'extérieur. Mais cette méthode connaît un fort taux d'échec.

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS ContraceptionMST, Sexualité ou Un médecin vous répond !


publicité