publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La contraception naturelle : la méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. janvier 2014)

L'aménorrhée correspond à la période post-accouchement, au moment où la femme allaite et que ses règles n'ont pas encore réapparues. On appelle cette méthode de contraception naturelle : la méthode de l'allaitement maternel et de l'aménorrhée (MAMA). Avec l'allaitement, le taux de prolactine qui reste élevé (mais diminuera progressivement), a un rôle contraceptif.

Il n'y a donc - en théorie - pas de risque d'être à nouveau enceinte sous des conditions très précises :

  • si vous avez accouché il y a moins de six mois,
  • si vous n'avez pas encore vos règles,
  • si vous allaitez votre enfant avec six tétées par 24 heures, si l'intervalle entre les tétées ne dépasse pas 6 heures.

Si toutes ces conditions sont réunies, ce type de contraception naturelle serait fiable à 98%.

En pratique, pour éviter tout risque, les médecins préfèrent conseiller l'utilisation d'un préservatif masculin ou d'un préservatif féminin, ou prescrivent un micro-progestatif pour les femmes qui allaitent entre le 10ème et 20ème jour après l'accouchement.

L'ordinateur contraceptif

Cet ordinateur ou mini-lecteur, permet de calculer le taux d'hormone dans les urines et signale à quelle date l'ovulation peut survenir, grâce à l'aide de bandelettes urinaires que l'on trouve en pharmacie.

Cette méthode aide surtout à la procréation. En revanche, elle est très peu fiable comme méthode de contraception dite naturelle.

En images : que faire si mon partenaire refuse de mettre un préservatif ?

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Contraception ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Le retour de couche et la contraception
> Quelle méthode de contraception pour moi ?
> La contraception d'urgence

Source :Le grand livre de la gynécologie, Collège national des gynécologues obstétriciens français, Eyrolles, 2013.


publicité