publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La contraception naturelle : la méthode thermique

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. janvier 2014)

Autre méthode de contraception naturelle : lorsque la température corporelle de la femme augmente de à 0.4°C, cela signifie que la femme est en période d'ovulation.

La femme doit donc prendre sa température chaque matin pour identifier sa période de fécondité et reporter ses mesures sur une courbe qui met en évidence le pic. Avant même de commencer sa journée ou même de se lever du lit, la température doit être prise par un thermomètre précis.

Il va falloir s'abstenir principalement durant la première partie du cycle, plus précisément entre le quatrième et cinquième jour des règles, et le troisième jour consécutif de température élevée.

Attention, divers éléments peuvent troubler la température basale (infections, fièvre, heure du réveil). Cette technique de contraception naturelle n'est donc pas très fiable.

La méthode sympto-thermique

Cette méthode de contraception naturelle regroupe les trois méthodes précédentes et peut-être plus efficace. La femme faire un graphique des règles menstruelles et remplir un registre quotidien de la température et de l'état de la glaire cervicale. Cette combinaison permet de mieux délimiter la période de risque et dans un laps de temps plus court.

Question gynéco : à part la grossesse, quelles sont les causes d'un retard de règles ?

En cas de retard de règles, il faut d'abord éliminer le diagnostic de grossesse. Une fois ce diagnostic éliminé, il y a un certain nombre de causes qui peuvent retarder l'arrivée du cycle menstruel.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Contraception ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Glaire cervicale et conception : ce qu'il faut savoir
> La pilule du lendemain
> Quand faire un test de grossesse ?


publicité