publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La ligature des trompes : Et si on change d’avis ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. novembre 2014)

La ligature des trompes est une méthode contraceptive permanente et définitive. Si vous désirez avoir d'autres enfants à l'avenir il est préférable de privilégier une contraception réversible.

Si vous avez subi une ligature des trompes et que vous souhaitez de nouveau retomber enceinte, la technique appropriée serait la déligature. Mais attention, le résultat est quasi nul. On pourra vous proposer une technique de procréation médicalement assistée (PMA), comme une FIV... mais cette solution est loin d'être idéale, d'où cette nécessité de réflexion avant une ligature des trompes !

Le cadre légal


Depuis 2001, la ligature des trompes est reconnue comme un mode de contraception comme les autres. Auparavant, cette solution n'était autorisée qu'en cas de risque pour la mère.

Aujourd'hui, selon la loi "la ligature des trompes ou des canaux déférents (chez les hommes) à visée contraceptive ne peut être pratiquée sur une personne mineure". Elle ne peut être pratiquée que si la personne majeure a reçu préalablement une information claire et complète sur ses conséquences. Un délai de réflexion de quatre mois, dû au caractère irréversible de l'intervention, est obligatoire.

Auteurs : Margaret François et Dr Nicolas Evrard.

Source et nots : Le grand livre de la gynécologie, Collège national des gynécologues obstétriciens français, Eyrolles, 2015.


publicité