publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Patch contraceptif - Timbre contraceptif

Publié par : Clémentine Fitaire (18. novembre 2013)

© Jupiterimages/Hemera

Pour celles qui oublient fréquemment leur pilule et qui recherchent une méthode de contraception fiable et efficace, le patch contraceptif peut être une bonne solution.

À quoi ressemble un patch contraceptif ?


Le patch contraceptif ressemble à un timbre couleur chair d'environ 4,5 cm de coté. Le premier fut commercialisé en France, en 2004.

Où le place-t-on ?


Le patch contraceptif se place sur une parcelle de peau propre, saine et sans pilosité (le plus souvent : en haut de la fesse, sur l'abdomen, ou la face extérieure du bras). Il colle bien, et résiste aux douches, bains, activités nautiques, climats chauds... Il restera en place durant une semaine.

À noter : si le timbre se décolle, l'utilisatrice bénéficie de 24 heures pour en recoller un autre. Au-delà, il faut considérer que l'on a plus de moyen de contraception, et la femme devra prendre toutes les précautions nécessaires.

Comment ça marche ?


Durant une semaine, le patch contraceptif va diffuser dans le sang 20 microgrammes d'éthinyl-estradiol par jour (une hormone contraceptive analogue à celle d'une minipilule classique), et un progestatif : le norelgestromine.

Il sera changé le même jour de chaque semaine, durant trois semaines. Les règles surviendront durant la quatrième semaine.


publicité