publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La pilule : Oubli de pilule

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. janvier 2014)

Si une pilule est oubliée, une ovulation peut se faire et le risque de grossesse existe.

Si l'oubli est de moins de 12 heures, ce n'est généralement pas trop embêtant : il faut aussitôt prendre la pilule oubliée et continuer les prises suivantes aux heures habituelles, même si on en prend deux dans la même journée.

Par contre si l'oubli est de plus de 12 heures : non seulement il faut prendre la pilule oubliée et continuer la plaquette aux heures habituelles, mais il faut aussi utiliser une autre méthode contraceptive ( préservatifs, spermicides...) lors de chaque rapport sexuel, ce, jusqu'à la fin de la plaquette et l'arrivée des règles.

Attention : pour certaines pilules microprogestatives (comme la Microval® ou la Milligynon®), il est important de bien la prendre au même moment sans écart. La "tolérance" n'est pas de 12 heures, mais de seulement 3 heures !

Les contre-indications

Les contre-indications à la pilule oestroprogestative sont importantes, ce qui explique la nécessité d'être suivi par un médecin quand on prend ce moyen de contraception. Les contre-indications à la prescription de la pilule sont des antécédents de maladies cardio-vasculaires, comme une phlébite (affection thrombo-embolique), ou de maladies cérébro-vasculaires, un antécédent d' infarctus du myocarde, de maladie coronarienne, une hypertension artérielle, certaines anomalies du rythme cardiaque. La pilule est aussi contre-indiquée en cas d'antécédent de cancer du sein ou de l'utérus, de tumeurs hypophysaires, de maladie hépatique.

Il faut savoir que la pilule et le tabac font très mauvais ménage, le tabac est un facteur de risque de maladie cardio-vasculaire, ce risque est d'autant augmenté avec la prise de la pilule. Chez les femmes migraineuses qui fument, la pilule est interdite. En cas de surpoids, ou de maladie métabolique comme un diabète, une hypercholestérolémie, ou d' insuffisance rénale... le ,médecin peut refuser de la prescrire.

A noter encore que les pilules progestatives microdosées ont moins de contre-indications que les pilules oestroprogestatives. Toutefois, elles ne sont pas prescrites en cas de maladie du foie comme une hépatite, un cancer du sein ou de l'utérus.

Rappel : la pilule ne protège pas des Infections sexuellement transmissibles ( IST).

 

A voir notre vidéo : Doit-on arrêter la pilule de temps en temps ?

Question sur la pilule


publicité