publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le préservatif féminin

Publié par : rédaction Onmeda (31. octobre 2017)

© Jupiterimages/PhotoDisc

Mal connu, mal aimé et encore peu utilisé, le préservatif féminin, appelé aussi « fémidom » a pourtant plus d’un atout. C’est la seule méthode contrôlée par les femmes qui offre une double protection : il empêche les grossesses non désirées et protège des infections sexuellement transmissibles (IST). Il permet donc aux femmes de mieux maitriser leur sexualité. Le point sur ses avantages et inconvénients.

Qu’est-ce que c’est ?

Le préservatif féminin est un moyen de contraception mécanique qui fonctionne comme le préservatif masculin en créant une barrière qui empêche le passage des spermatozoïdes dans le vagin. Il est à usage unique.

C’est également, avec le préservatif masculin, le seul moyen de se protéger contre les IST, comme les virus de l’herpès génital de l’hépatite B ou encore du VIH/Sida. Correctement utilisé, le préservatif féminin est efficace dans 95% des cas.

Il se présente sous la forme d’une gaine de polyuréthane ou de nitrile d’une quinzaine de centimètres de long, adaptée à l’anatomie du vagin et munie d’un anneau souple aux deux extrémités :

  • L’anneau intérieur maintient le dispositif au fond du vagin.
  • L’anneau extérieur recouvre les organes génitaux externes.

Comment utiliser le préservatif féminin ?

Le préservatif féminin se place dans le vagin, comme un tampon, afin de recevoir le sexe masculin au moment de la pénétration. Il requiert un brin de pratique, donc ne pas hésiter à faire quelques essais en suivant bien les consignes suivantes :

  1. Ouvrir délicatement l’emballage en faisant attention à ne pas déchirer le préservatif avec des ongles, des dents, des ciseaux ou un bijou.
  2. Choisir une position confortable (debout avec une jambe sur une chaise, accroupie ou allongée) et pincer l’anneau intérieur (le plus petit) entre le pouce et l’index pour former un « 8 ».
  3. Sans le relâcher, introduire l’anneau interne dans le vagin en veillant à ce que le préservatif ne soit pas tordu.
  4. Mettre l’index à l’intérieur du préservatif et pousser l’anneau interne aussi loin que possible. L’anneau externe doit rester en dehors du vagin et recouvrir correctement la région des lèvres.
    Au moment du rapport sexuel, guider avec la main le pénis de son partenaire à l’intérieur du préservatif (vérifier qu’il n’entre pas à côté !)
  5. Après le rapport sexuel, faire tourner l’anneau externe sur lui-même pour fermer le préservatif et tirer doucement. Jeter le préservatif usagé dans une poubelle et non aux toilettes.

Quelques conseils pratiques :

  • Si au cours du rapport sexuel, l’anneau extérieur est poussé à l’intérieur du vagin, il faut repositionner le préservatif, sinon, il n’est pas efficace.
  • Le fémidom est à usage unique. Il ne doit pas être utilisé pour un second rapport, même si celui-ci a lieu juste après.
  • Toujours penser à vérifier sur l’emballage la date limite d’utilisation. Pour info, un préservatif a une durée de vie de 5 ans. Au-delà, il n’est plus efficace !
  • Si le fémidom se déchire – ce qui est rare, car il est très solide – il n’assure pas sa double protection contre une IST ou une grossesse. Il faut donc consulter dans les 48h auprès d’un médecin, d’un service d’urgence ou d’un centre de planification familiale, pour évaluer le risque pris et envisager notamment la mise en place d’une contraception d’urgence.

Les avantages du préservatif féminin

Le préservatif féminin peut être placé jusqu’à 8 heures avant le rapport sexuel, ce qui présente plusieurs avantages :

  • Pas de pose technique au milieu des préliminaires : la spontanéité reste entière.
  • Cela lui laisse le temps de bien adhérer aux parois vaginales et de se réchauffer (le polyuréthane est un bon conducteur de chaleur). Ainsi, il est moins ressenti comme un corps étranger par les deux partenaires.
  • Dernier avantage et pas des moindres : chez certaines femmes il pourrait, grâce à son anneau extérieur, contribuer au plaisir féminin par la stimulation du clitoris !

Le préservatif féminin présente d’autres avantages :

  • Il est très solide : deux fois plus résistant que le latex.
  • Il est une alternative sûre en cas d’allergie au latex ou lorsque le partenaire ne veut pas utiliser de préservatif masculin.
  • Il ne nécessite pas, comme avec un préservatif masculin que l’homme se retire avant la fin de son érection.
  • Il ne comprime pas le pénis contrairement au préservatif masculin.
  • Il peut être utilisé par toutes les femmes, à tout âge, y compris lorsqu’elles ont déjà une contraception, comme la pilule, l’implant ou le DIU (dispositif intra-utérin).
A savoir : le préservatif ne doit pas être utilisé en même temps qu’un préservatif masculin !

Les inconvénients

Comme tous les modes de contraception, le préservatif féminin présente également quelques inconvénients :

  • Il est cher et non remboursé : compter entre 6 et 9 euros pour une boîte de 3 préservatifs féminins en pharmacie ou sur internet. Bon à savoir, on peut s’en procurer gratuitement dans les centres de planification familiale, les centres de dépistage et les associations de lutte contre le VIH.
  • Il suppose d’être à l’aise avec son corps et d’avoir une bonne connaissance de son anatomie.
  • Il requiert un peu d’entrainement avant d’être correctement utilisé.
  • Il peut être bruyant lors des mouvements de va-et-vient du pénis dans certaines positions.

A savoir : 18 méthodes de contraception et leur fiabilité

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Contraception ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Contraception : l'essentiel à savoir
> Question gynéco : quand choisir le stérilet ?
> Les différents moyens de contraception : les réponses à vos questions
> La contraception naturelle : est-ce fiable ?

Notes

Auteur : Charlotte Delloye

Sources :

- Inpes. Catalogue. Mode d’emploi du préservatif féminin.
- Site d’information de Santé Publique France et du Ministère de la santé : www.lasantepourtous.com
- www.choisirsacontraception.fr
- Site du Planning familial www.planning-familial.org
- Sida info service : www.sida-info-service.org


publicité