publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La stérilisation féminine : Une solution sans chirurgie, ni anesthésie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. novembre 2013)

Une solution moins "lourde" a été conçue pour parvenir à une stérilisation des femmes qui le souhaitent. Une méthode mise au point dans les années deux-mille pour une stérilisation chez la femme, consiste à placer un petit implant à l'intérieur des trompes utérines (de Fallope). Cela est effectué par les voies naturelles. Le gynécologue réalise une hystéroscopie : une fine sonde munie d'une mini-caméra est glissée dans le vagin pour être montée dans l'utérus. Le gynécologue visualise les deux orifices correspondant aux trompes pour y insérer un petit implant (de plusieurs millimètres de long en forme de ressort). L'intervention dure environ 1/2 heure. Beaucoup de femmes disent que ce n'est pas vraiment douloureux, un peu comme la mise en place d'un stérilet. Ensuite, on peut rentrer chez soi, et reprendre ses activités tout de suite ou le lendemain. Par cette méthode, la femme ne reste que quelques heures à l'hôpital ou la clinique.

Avec cette technique, la stérilisation n'est effective que trois mois plus tard. Date à laquelle, le gynécologue effectue un contrôle pour être sûr que l'implant est toujours en place (par une radiographie). Les complications de cette technique sont rares (comme la perte de l'implant par voie naturelle ou dans la cavité abdominale). Parfois, le gynécologue ne parvient pas à mettre en place l'implant, la femme devra revenir une prochaine fois pour une nouvelle tentative.


publicité