publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Différences d’âge : entretien avec le Dr Youssef Mourtada, psychiatre

Publié par : Clémentine Fitaire (19. avril 2016)

Pensez vous que lorsqu'il existe une grande différence d'âge dans un couple, cela a forcément une signification psychique ?

Oui, je le pense. Ce qui n'enlève en rien la qualité de l'amour !
Il y a les phénomènes sociétaux qui jouent un rôle. C'est vrai que l'égalité hommes-femmes fait que les femmes, aussi, peuvent assumer l'envie d'un partenaire plus jeune. Tout comme les hommes le font depuis longtemps. Les femmes ont, aujourd'hui, des moyens de lutter contre les effets du temps. Autant en profiter.

Mais, il n'y a pas que ça, bien sûr. On parle d'histoires d'amour, là. Avec une vraie relation à l'autre. Sincère et authentique, en dehors d'intérêts matériels ou d'apparence.

Ces amours correspondent alors à une véritable rencontre, une véritable histoire...

On peut dire que deux personnes qui se rencontrent, ce sont aussi deux histoires psychiques qui se rencontrent et qui fusionnent. C'est la réalité psychique qui compte, pas l'âge chronologique. Une petite fille très impressionnée par son père, peut avoir envie, à l'âge de femme, de poursuivre cette relation oedipienne avec un homme de l'âge de son père. Un jeune homme, de la même manière, peut combler sa relation à sa mère, avec une femme plus âgée. Une femme, plus âgée, combler un désir d'enfant ou une frustration de cet ordre, avec un homme de l'âge de son fils. En tous les cas, en matière d'amour, il n'y a pas de hasard, j'en suis persuadé. Ce sont toujours deux psychismes qui se rencontrent et qui se complètent.

Pensez vous que ces histoires d'amour particulières peuvent s'inscrire dans le temps ?

C'est le problème, bien sûr. Oui, ces histoires peuvent durer. Mais elles ne sont pas simples. Est-ce que, vraiment, un jeune homme peut se projeter dans dix ou vingt ans avec sa femme qui a vingt ans de plus que lui ? Quand il en aura 40, elle en aura 60... C'est possible, bien sûr. Mais, on peut penser qu'il aura d'autres désirs, bien légitimes, un jour ou l'autre. Et elle, comment vivra-t-elle cette situation ? D'ailleurs, la femme plus âgée en a conscience...

Dr Youssef Mourtada, psychiatre

Dr Youssef Mourtada, psychiatre

À lire aussi sur Onmeda :
> Sexualité après 50 ans : le plaisir n'a pas d'âge !
> Les clés d'une sexualité épanouie.
> Viagra, Cialis... c'est pour qui au juste ?
> Séparation des parents, que dire aux enfants ?
> Se reconstruire après une séparation


publicité